Top
  >  Apprecier   >  Edito   >  17 idées de rando en 2017 dans le Massif Central !
17 idées de randonnées dans le Massif Central

2017 sera une année de marche ! 2016 l’était déjà, nous direz-vous. Pour vous souhaiter une très belle année, nous vous proposons 17 idées de randonnées plus ou moins longues, plus ou moins itinérantes, plus ou moins en boucle, pour parcourir pendant les 12 prochains mois le Massif Central.

17 idées de randonnées dans le Massif Central

17 idées de randonnées dans le Massif Central

> Chemin de Saint-Guilhem

238 km pour ce chemin de Grande Randonnée qui traverse le Massif Central du nord au sud. Un vrai défi, puisque les dénivelés sont tout de même imposants. Vous marcherez en hauteur à travers les Causses de Lozère et d’Aveyron, et descendrez ensuite vers la Méditerranée à travers le Gard et l’Hérault.

D’abord au cœur de l’Aubrac et ses étendues désertiques, puis au sein du Causse de Sauveterre qui vous mènera jusqu’aux gorges du Tarn et la célèbre ville de Sainte-Enimie. Avant une remontée sur le Causse Méjean et ses allures de steppes mongoliennes. Vous découvrirez également Meyrueis, avant de terminer en apothéose à travers le Cirque de Navacelles. Un chemin « royal » qui réunit à lui seul toutes les possibilités des terres du milieu.

+ d’infos : http://www.chemin-st-guilhem.fr/

 

Cirque de Navacelles, sur le chemin de Saint-Guilhem. Une merveille naturelle de la France - Crédits : cirquedenavacelles.com

Cirque de Navacelles, sur le chemin de Saint-Guilhem. Une merveille naturelle de la France – Crédit : cirquedenavacelles.com

> Le grand Tanargue

Randonnée à la journée, à l’assaut du massif ardéchois du Tanargue. Une randonnée au milieu de la nature, entre le col de Meyrand et la station de la Croix de Bauzon. D’un côté, la vue depuis les crêtes vous fera embrasser toutes les Cévennes ardéchoises. Puis, la montée vers le Grand Tanargue à plus de 1500 mètres finira la boucle en éclat.

> Vallée de l’Impradine, brèche de Rolland, Puy-Mary, Peyre Arse, Griou

Depuis Lavigerie, dans le Cantal, cette merveilleuse randonnée à la (grosse) journée (voire au bivouac) vous fera d’abord découvrir l’incroyable vallée de l’Impradine, cette petite rivière qui coule depuis les contreforts du Peyre-Arse, sommet mythique cantalien.

Après une énorme montée, vous aurez la chance de parcourir les crêtes volcaniques de la chaîne du Cantal, un écrin de nature à couper le souffle où les panoramas sont nombreux, et où l’esprit de la montagne est très présent. Le massif cantalien est certainement le plus « alpin » des ensembles du Massif Central.

Cette randonnée vous mènera également au puy Griou et sa forme rectangulaire et, bien sûr, au puy Mary, classé « Grand Site de France ». Des pics à gravir au moins une fois dans sa vie. Alors, pourquoi pas en 2017 ?

Le Puy Mary, grand site de France, dans le Cantal. Crédit photo : puymary.fr

Le puy Mary, « Grand Site de France », dans le Cantal. Crédit photo : puymary.fr

> Plateau du Limon

Non loin de la précédente randonnée, au départ de Dienne, vous voici une nouvelle fois face à la montagne cantalienne. Ici, on parle plutôt d’un haut plateau. Celui du Limon, autrement appelé dans le coin le « far west ». Ça donne tout de suite la mesure de ce qui vous attend.

Il vous faudra une grosse journée pour faire l’aller-retour, mais vous ne serez pas déçus. Sur fond de carte postale auvergnate, avec le puy Mary ou le Griou comme observateurs, vous parcourez une vaste lande désertique d’estive, où les troupeaux s’en donnent à cœur joie.

+ d’infos : http://www.officedetourismepaysdemurat.com/sites/www.officedetourismepaysdemurat.com/files/uploaded_documents/FichesrandoPDF/sentiers_des_quiroux.pdf

> Tuilière et Sanadoire

Les roches Tuilière et Sanadoire sont caractéristiques dans la chaîne des Monts Dore. Porte d’entrée du massif du Sancy lorsque l’on arrive depuis Clermont-Ferrand, ces pics sont à l’origine des volcans dont les parois ont été érodées. Il ne reste aujourd’hui que les anciennes cheminées.

La roche Sanadoire, sur laquelle vous pourrez grimper (attention montée à pic) pendant cette randonnée, était surmontée il y a quelques siècles d’une forteresse imprenable. De là-haut, vous aurez une superbe vue à 360 sur les hauts plateaux, le puy de Sancy, le puy de Dôme et le puy de l’Ouire sur lequel la boucle vous conduira par la suite.

> Chaos de Nîmes-le-Vieux

Ne cherchez pas cette balade dans le Gard, Nîmes-le-Vieux est un immense chaos de rochers sur le Causse Méjean, en Lozère. Moins connu que son acolyte montpelliérain, ces formes dolomitiques étranges sont posées là comme venues de nulle part.

Un paysage incroyable et très facile d’accès, pour toute la famille, et pour une randonnée aussi simple qu’élégante ! Vous découvrirez ici le monde, et son histoire géologique.

+ d’nfos : http://www.altituderando.com/Chaos-de-Nimes-le-Vieux-Causse

Le chaos de Nîme le Vieux - Crédit photo : OT Mende

Le chaos de Nîmes-le-Vieux – Crédit photo : OT Mende

> Gorges de l’Ardèche

Parcourir les gorges de l’Ardèche en canoë est un classique. En voiture également. Beaucoup moins à pied… Évitez les mois de juillet et août, qui sont pris d’assaut dans cette zone.

Il vous suffit de taper « randonnée gorges de l’Ardèche » dans votre moteur de recherche préféré, ou chercher dans votre lexique de topo-guide, pour découvrir une multitude de petits PR à faire dans le secteur. Celle du Rieusec est impressionnante (mais très technique et non accessible à tous les niveaux). Celle du Dolmen du Chanet et des gorges de l’Ardèche est nettement plus abordable 😉

+ d’infos : http://www.ardeche.guideweb.com/rando/dolmen-du-chanet.php

> Monts du Forez

Entre les départements du Puy-de-Dôme et de la Loire, le Forez nous plaît beaucoup. Nous avons eu la chance, l’année passée, de partir pour une petite promenade ravissante. Apprêtez-vous à découvrir les jasseries, ces anciens bâtiments d’estive et d’élevage, utilisés notamment pour la fabrication de la fourme, en parfait état.

Le chemin du Colporteur des Jasseries vous mènera dans une balade « contée », avec l’histoire du fameux colporteur racontée sur différents panneaux. Surtout, en suivant ce tracé, vous découvrirez de très jolies vues sur l’Auvergne d’un côté, Rhône-Alpes de l’autre. Sans aucune hésitation, une très jolie promenade du Livradois-Forez.

+ d’infos : http://www.vacances-livradois-forez.com/bouger_en_livradois-forez/le-colporteur-des-jasseries-a6313auv06300007/

Les jasseries sur les Monts du Forez - Crédit photo : OT Thiers

Les jasseries sur les monts du Forez – Crédit photo : OT Thiers

> Sources et gorges de la Jordanne

Là encore, tout comme celles de l’Ardèche, il existe de multiples balades à partir des sources et à travers les gorges de la Jordanne. Moins connues que d’autres cours d’eau en Auvergne, les hauteurs des gorges atteignent parfois plus de 60 mètres dans un ravissant cadre. Un univers dont on vous bassine les oreilles depuis le début de cet article : les monts du Cantal.

Les sources ont été aménagées sur quelques kilomètres pour pouvoir découvrir cet ensemble de petits ruisseaux. Des ponts, des passerelles en bois, permettent à toute la famille d’accéder au lieu. Une belle idée de sortie en 2017.

+ d’infos : http://www.auvergne-tourisme.info/articles/balade-des-gorges-de-la-jordanne-br/le-cantal-en-455-1.html

> Monts du Cézallier

Entre Sancy et Cézallier. Entre Puy-de-Dôme et Cantal. Un paysage, une fois encore, quasi désertique et d’estives. Au départ de la montagne du Chamaroux, grimpez sur le mont Chamaroux et ses fameuses bosses. Continuez ensuite dans un paysage de burons et de sources, à travers la montagne des Huides. Arrivez, enfin, près de la montagne de Rocherousse.

Un chemin à l’air et au sentiment de liberté ! Avec de formidables panoramas sur les monts du Sancy et du Cantal.

> Col de Salides

Sur la ligne de partage des eaux entre Méditerranée et Atlantique, entre paysages d’estives et forêts du mont Aigoual, cette randonnée d’une demi-journée permet de découvrir cette partie plus discrète de la Lozère.

Les panoramas sont incroyables à plus de 1000 mètres d’altitude. Sur votre chemin au cœur de la vallée Borgne, vous croiserez de belles bâtisses cévenoles et caussenardes ainsi qu’une impressionnante hêtraie. Cet ancien chemin de transhumance saura satisfaire les amoureux de randonnée et de nature.

+ d’infos : http://fr.calameo.com/read/003034667a819fff1b643

> Conques

Conques fait partie des étapes sur les chemins de Compostelle. Inutile de vous dire que les randonnées ne manquent pas dans le coin. Pour redécouvrir ce village et ce patrimoine riche, nous vous proposons le PR11 « Le trésor de Sainte-Foy de Conques ».

Depuis Conques, vous vous élèverez dans les hauteurs aveyronnaises pour découvrir des panoramas et des vues impressionnantes sur le village et son environnement de gorges creusées par l’Ouche et la vallée du Dourdou.

+ d’infos : http://www.tourisme-aveyron.com/fr/circuits-itineraires/randonnees-pedestres/documents/conques.pdf

Le village de Conques - Crédit photo : tourisme Aveyron

Le village de Conques – Crédit photo : tourisme Aveyron

> Bec de l’aigle, téton de Vénus, puy Bataillouse

Si, une fois de plus, on vous ramène dans le Cantal, vous allez vous vexer ?! Toujours très élevée, cette randonnée d’une dizaine de kilomètre nécessitera une demi-journée au départ de la station du Lioran.

Vous monterez du bois de Combe Nègre en direction du puy Bataillouse. Vous aurez un impressionnant aperçu du Font d’Alagnon et de l’ensemble volcanique des monts du Cantal. Ensuite, votre chemin croisera le Téton de Vénus et le rocher du Bec de l’Aigle avant une dernière descente vertigineuse !

+ d’infos : http://rando.auvergne.free.fr/html/Circuit_bataillouse.html

> Monts d’Ambazac

À quelques kilomètres au nord de Limoges, Ambazac et ses monts qui l’entourent offrent un paysage bien différent de la plupart des précédentes randonnées que nous vous proposons. Au travers de forêts, de tourbières et de lac, d’impressionnants chaos rocheux, murets de pierre ou bâtis vous plongeront dans un univers quasi surnaturel et fantastiques où l’esprit vagabondera !

Nous n’avons pas réussi à sélectionner un seul tracé, le mieux est de « picorer » et de vous servir dans les topo-guides proposés par les offices de tourisme des monts du Limousin.

+ d’infos : http://www.tourisme-ambazacbessines.fr/a-faire/Randonnee-Trail

> Redon, crêtes du Sancy et montagne de Bozat

Seconde balade dans le Sancy. Cette fois-ci du côté de Chastreix, certainement l’un des lieux les plus « sauvages » (dans le bon sens du terme) du massif. Attention, cette randonnée est compliquée ! Le dénivelé important, la distance également. Prévoyez une large journée, voire le bivouac (attention, certains secteurs sont en réserve naturelle… renseignez-vous !).

Vous parcourez en tout cas les crêtes du Sancy, en passant par le roc de Courlande, le mont Redon, le puy de Cliergue, la Montagne de Bozat… Un condensé des sommets sancyliens les plus mythiques, avec de très beaux paysages et de jolis passages en forêt ! Un régal.

> Crêtes de Cabrespine

Dernière rando dans le Cantal (promis, en 2018, on en mettra moins). Direction Saint-Julien de Jordanne. On traverse ici le cadre montagnard de Cabrespine, avec une belle arrivée près d’un buron typique du Cantal. Au loin, le puy Chavaroche et le puy Mary. Bref, une énième jolie randonnée dans le volcan cantalien !

+ d’infos : https://www.visorando.com/randonnee-la-traversee-de-cabrespine/

> Tour du Mont Gargan

Pour apprécier le célèbre Parc Naturel Régional de Millevaches, rendez-vous du côté de Châteauneuf-la-Forêt pour escalader le mont Gargan. Du haut de ses 731m, vous découvrirez là-haut de merveilleuses bruyères et tout au long du chemin des tourbières, des hêtres centenaires.

Le mont Gargan est classé parmi les monuments et sites naturels français. Il fut également un haut lieu de la résistance. Là-haut, les vestiges de la chapelle Notre Dame de Bon Secours côtoient la pierre en mémoire des actes de résistances. Un sentier de 6h qui vous permettra d’allier le naturel à l’Histoire dans un large et agréable paysage !

+ d’infos : http://www.pnr-millevaches.fr/Le-tour-du-Mont-Gargan

Sur les hauteurs du Mont Gargan - Crédit photo : département Haute Vienne

Sur les hauteurs du Mont Gargan – Crédit photo : département Haute-Vienne

Poster un commentaire