Top
  >  Découvrir   >  Topo-City

Millau, capitale de l'Aveyron, est à découvrir par une belle journée de printemps. Du petit matin, calme et tranquille, au soir où la ville reprend vie après une sieste l'après-midi. Ici c'est déjà "le Sud", avec son rythme, ses senteurs et son accent. Découvrez grâce à cette boucle les monuments d'une cité historique, ville d'Art et d'Histoire où il fait bon vivre. [caption id="attachment_3969" align="alignnone" width="2500"]Le Tarn, omniprésent dans et autour de Millau. Le Tarn, omniprésent dans et autour de Millau.[/caption] [caption id="attachment_3967" align="alignnone" width="2500"]Millau, vu d'en haut. Ses clochers, son Beffroi, son viaduc et ses Causses. Une "régalade" Millau, vu d'en haut. Ses clochers, son Beffroi, son viaduc et ses Causses. Une "régalade"[/caption] [caption id="attachment_3975" align="alignnone" width="2500"]Le vieux Moulin, depuis le Vieux Pont sur le "vieux" Tarn. Millau donne pourtant un vrai coup de jeune à nos yeux ! Le vieux Moulin, depuis le Vieux Pont sur le "vieux" Tarn. Millau donne pourtant un vrai coup de jeune à nos yeux ![/caption] En vous promenant à Millau, c'est une traversée d'époque et d'éléments qui vous attend. La ville conjugue comme peu d'autres l'Histoire et le patrimoine avec l'eau et la pierre omniprésentes, jusqu'aux sommets des Causses qui entourent les rues. Un mélange détonnant et étonnant. Sur les rives du Tarn, déjà large rivière ici, ce sont des ponts médiévaux, des hôtels particuliers et des ouvrages posts-industriels qui content tout le passé de la ville. Tout autour ce sont les sports et la nature, dont la ville s'est érigées en "capitale". Parmi les immanquables : la Halle, le Palais des Rois d'Aragon, les bords du Tarn, le vieux Pont et son moulin, les maisons médiévales et les imposants mais mystérieux hôtels particuliers Renaissance. Un coup de cœur. Un vrai, puisqu'une partie de nos familles ont vécu ou sont nées ici. Un nom, Millau, que l'on a souvent entendu et que nous avons découvert avec plaisir. Nous vous proposons un itinéraire que nous avons réalisé et qui vous permet de découvrir quelques lieux incontournables de Millau. Cet itinéraire ne prend pas en compte l'ensemble des allers-retours dans les ruelles de l'hyper-centre. Laissez-vous surprendre ! Un itinéraire de visite complet est disponible sur le site de l'Office de Tourisme de Millau.  


Informations parcours

Départ : Place de la Capelle Accès : En train / En voiture / À vélo / À pieds Distance : 5,6 km Temps moyen :  2h30 Niveau : Balade

Détail parcours - Découverte de Millau

Etape 1 : La place de la Capelle est l'un des centres névralgiques de la ville de Millau. Entre centre commercial, bars, restaurants et hôtels, nombreux sont les millavois à se retrouver ici. C'est aussi votre point de départ. Après avoir emprunté le boulevard de Bonald vous découvrez la place du Mandarous, autre lieu emblématique de la ville. On regrette un peu que la place soit désormais dévolue entièrement à la circulation (c'est un rond point). Admirez, néanmoins, la jolie fontaine en son centre avant d'emprunter pour l'avenue du Général de Gaulle jusqu'au Parc de la Victoire et, par la suite, le jardin André Malraux. De là vous rejoignez la gare SNCF. Etape 2 : Depuis la gare, par la rue d'Alsace-Lorraine puis celle de Barry, vous apercevrez l'église Saint-François (XIXe siècle) qui remplaçait à l'époque une église antérieure déjà existante. Vous retrouvez le boulevard de l'Ayrolle. Juste après, sur votre droite, le très joli Hôtel Sambucy de Sorgue (dit Château). Il fut construit fin XVIIe siècle et appartenait au Mâitre des Eaux et Forêts en Rouergue. C'est un bâtiment classé aux Monuments Historique. Prenez le temps de faire la visite (nous n'avons, malheureusement de notre côté, pas pu réaliser celle-ci mais les conseils autour de nous furent nombreux). [caption id="attachment_4013" align="alignnone" width="600"]L'Hôtel particulier Sambucy - Photo Tourisme Aveyron L'Hôtel particulier Sambucy - Photo Tourisme Aveyron[/caption] Etape 3 : Poursuivez sur le boulevard de l'Ayrolles puis la rue Louis Blanc. De là tournez à gauche pour vous diriger vers le Vieux Pont de la ville. Les choses sont si bien faites que, depuis ce pont historique au-dessus du Tarn vous apercevrez un autre "pont" devenu désormais légende. Le viaduc de Millau, au loin, est l’emblème moderne de la cité. Il coiffe merveilleusement bien la ville. Le Vieux Pont est, lui aussi, impressionnant pour son époque et enjambe le Tarn. Un Moulin rend le cliché somptueux au-dessus des eaux cristallines. L'instant carte postale ! Après le pont, tournez à gauche pour pénétrer sur les rives du Tarn aménagées pour la pratique des sports-nature, de la baignade et du farniente. Continuez jusqu'à l'opposée.
[caption id="attachment_3974" align="alignnone" width="1667"]Le vieux Moulin et sont Vieux Pont ! Le vieux Moulin et sont Vieux Pont ![/caption] [caption id="attachment_3976" align="alignnone" width="2500"]Millau, le Tarn et le vieux Moulin de la cité. Millau, le Tarn et le vieux Moulin de la cité.[/caption]

Riom est ville d'Art et d'Histoire depuis 1985. Capitale historique de l'Auvergne, ce sont ici, à quelques kilomètres au Nord de Clermont-Ferrand, des siècles qui se laissent visiter, depuis le Moyen-Âge jusqu'à la Renaissance et au XVIIIe siècle. Une ville imposante et importante au cœur des Volcans d'Auvergne.  Il est un dicton qui dit que Clermont-Ferrand est riche, Riom est belle. Nous ne serions pas aussi catégoriques ici, il n'empêche : la cité riomoise laisse entrevoir un patrimoine et un caractère qui en imposent, construite grâce à la roche volcanique. Une ville importante de l'Auvergne, où l'Histoire a fondé au fil des siècles l'un des patrimoines architecturaux les plus importants du Massif  Central. Les édifices inscrits au Monuments Historiques ou sur la liste supplémentaires ponctuent presque chaque coin de rue du centre ancien. [caption id="attachment_3060" align="alignnone" width="2500"]Maison dite des Consuls à Riom - Auvergne Maison dite des Consuls à Riom - Auvergne[/caption] [caption id="attachment_3062" align="alignnone" width="1666"]La tour de l'Horloge à Riom - Auvergne La tour de l'Horloge à Riom - Auvergne[/caption] La tour de l'horloge est peut-être l’emblème le plus connu de la cité. Là-haut, c'est un panorama grandiose sur les tuiles de la ville mais aussi les toits auvergnats : ces volcans de la chaîne des Puys, pas si lointains à vol d'oiseau. Le plus imposant, le puy de Dôme, se laisse aisément admirer rendant le cliché sur l'appareil quasi parfait.  Manque de bol, notre appareil à nous était en rade lorsque nous avons fait l’ascension et le temps pas très clément, mais promis le spectacle vaut le prix à l'entrée.


INFORMATIONS PARCOURS

Départ : Office de tourisme de Riom (qui pourra vous fournir un plan des rues)  Accès : En train / En Bus / En voiture Distance : 5,1 km Temps moyen :  3h  Dénivelé positif maximum : 47m Niveau : Balade

DÉTAIL PARCOURS - Dans les rues de Riom

[caption id="attachment_3061" align="alignnone" width="1667"]Faites votre choix, amis touristes, dans les rues de Riom - Auvergne Faites votre choix, amis touristes, dans les rues de Riom - Auvergne[/caption] Etape 1 : Depuis l'office de Tourisme, revenez vers la rue principale et empruntez la vers la gauche. Vous êtes dans la rue Saint-Amable, du nom de la basilique que vous apercevez sur votre gauche. Sur le parvis, la fontaine Ballainvilliers (datant de 1764) est inscrite aux monument Historiques. La basilique est située sur l'emplacement de l'ancienne église construite par Saint-Amable en 450. Etape 2 : Plus loin, au croisement avec les rue du Commerce et de l'Horloge, partez sur votre gauche sur cette dernière. Vous êtes ici dans l'une des artères les plus importantes de la ville. Vous remarquerez sans aucun soucis la tour de l'Horloge, emblème de Riom. Cet ancien beffroi fut reconstruit à la Renaissance. Sa formidable horloge vient parfaire ce bâtiment d'une extrême beauté. Ne ratez pas l'exposition et la vue au sommet de la tour. En poursuivant dans la rue de l'Horloge, vous longez 3 hôtels particuliers, tous inscrits aux Monuments Historiques (ou liste supplémentaire), rappelant l'importance de la cité riomoise. Le plus notable est certainement celui de Guimoneau (1530). [caption id="attachment_3064" align="alignnone" width="900"]Vue depuis la tour de l'Horloge - Riom - Auvergne - Crédit photo : Détours en France (pour vous rendre compte de la vue !!) Vue depuis la tour de l'Horloge - Riom - Auvergne - Crédit photo : Détours en France (pour vous rendre compte de la vue !!)[/caption] Etape 3 : Au bout de la rue de l'Horloge, la fontaine des lions (également inscrite aux Monuments Historiques) termine parfaitement cette longue rue, poumon économique et social de la cité médiévale et Renaissance. Empruntez la rue de la Charité à droite. Vous arrivez et longez le centre de détention. La prison, bien que peu esthétique, n'en demeure pas moins un lieu symbolique de cette cité judiciaire. Au carrefour de la rue Delille, dirigez-vous vers le Musée Régional d'Auvergne. Celui-ci vous permet de découvrir une collection de 4.000 objets racontant l'Histoire de l'Auvergne et de la ruralité depuis le XIXe siècle.

Dans les monts du Velay, à la quasi frontière de l'Ardèche et de la Lozère, se dresse depuis des siècles la cité du Puy. Reconnue par tous les pèlerins comme l'un des points cardinaux des chemins vers Saint-Jacques de Compostelle, le Puy-en-Velay mérite véritablement de faire halte. Son bourg médiéval vous séduira. Là-bas, l'Histoire est omniprésente et vous replongera avec fascination dans le Moyen-Âge. Plus encore en septembre, lors des réputées fêtes du Roi de l'Oiseau ;) Ce qu'il y a d'époustouflant avec le Puy-en-Velay, c'est le décalage. Nombreux sont ceux à connaître à travers la France et l'Europe la ville ponote. Et pourtant, celle-ci est toute petite. Un grand village, presque, à la frontière sud de l'Auvergne. C'est un peu la "Provence" des bougnats. On y retrouve d'ailleurs un peu l'atmosphère, lorsqu'on se balade l'été dans les ruelles de la capitale de la Haute-Loire. Reconnue d'abord comme point de départ de la Via Podensis vers Compostelle, Le Puy-en-Velay est avant tout une cité "religieuse". Le point d'orgue étant bien sûr la Cathédrale et son cloître, renfermant la célèbre vierge noire ! [caption id="attachment_3227" align="alignnone" width="2500"]L'un des monuments emblématiques du Puy-en-Velay, la statue de Notre-Dame de France sur son piton volcanique ! L'un des monuments emblématiques du Puy-en-Velay, la statue de Notre-Dame de France sur son piton volcanique ![/caption] [caption id="attachment_3225" align="alignnone" width="2500"]Ambiance médiévale lors du roi de l'oiseau dans les rues du Puy-en-Velay Ambiance médiévale lors du roi de l'oiseau dans les rues du Puy-en-Velay[/caption] Lorsque vous arrivez au loin par les chemins ou par la route, se dresse fièrement la statue de Notre-Dame de France sur son éperon rocheux. L'effet est garanti ! Au delà de la religion, que l'on n'encourage que très peu ici dans les terres du milieu, le Puy-en-Velay dispose de monuments et d'une architecture historiques. Les ruelles du centre-ville se parcourent avec plaisir et les yeux sont constamment sollicités. Les places et leurs terrasses sont des points de chute pour se reposer et prendre des forces ! Car oui, même si la distance est courte, la ville est construite sur les pentes d'un énorme rocher volcanique. Forcément, donc, ça grimpe !  


INFORMATIONS PARCOURS

Départ : Parking Place du Breuil Accès : En train / En Bus / En voiture Distance : 4 km Temps moyen :  Demi-journée (au minimum pour profiter des visites et des commerces) Dénivelé positif maximum : 100m Niveau : Balade

DETAIL PARCOURS - À la découverte du Puy-en-Velay

Etape 1 : Depuis le parking, dirigez-vous d'abord vers les grilles du Parc Henry Vinay. Cet écrin de verdure au milieu de la cité est une bonne mise en jambe pour la suite de la visite. Au coeur de cet agréable jardin, vous pourrez découvrir le Muséé Crozatier (en travaux actuellement). Faites le tour pour ressortir du même côté, après avoir jeté un oeil sur l'étang et les fontaines du parc. Traversez ensuite la place Du Breuil. Sur votre gauche la fontaine Crozatier, sur votre droite le Théâtre et le palais de justice. Traversez l'avenue (un passage souterrain est disponible). Puis empruntez la rue Crozatier (sur votre droite) pour pénétrer au coeur du bourg médiéval du Puy-en-Velay. Après 100 mètres, tournez à droite rue Saint-François Régis. À l'angle, vous observez l'église au style barroque du Collège (ancienne chapelle du collège des Jésuites, édifiée en 1605). [caption id="attachment_3223" align="alignnone" width="5184"]Le rocher de l'Aiguilhe, qui domine le Puy-en-Velay. Après votre tour de ville, n'hésitez pas à grimper jusqu'à là-haut ! Le rocher de l'Aiguilhe, qui domine le Puy-en-Velay. Après votre tour de ville, n'hésitez pas à grimper jusqu'à là-haut ![/caption]   Etape 2 : Continuez tous droit jusqu'à croiser la rue du Général Lafayette. En face, lorsque vous continuez, vous entrez dans le quartier du Pouzarot qui renferme, notamment, le Monastère Sainte-Claire. Ses grands murs bordent les petites ruelles pavées depuis 1432. Remontez par la rue Sainte-Claire, retraversez la rue Lafayette. À droite se dresse le centre Pierre Cardinal, anciennement couvent des soeurs de Sainte-Marie ou encore caserne lors de la Révolution. Empruntez la rue Anne-Marie Martel puis, quelques mètres plus loin, des escaliers qui montent en direction de la Cathédrale. Etape 3 : Avant de pénétrer au coeur de la somptueuse cathédrale, nous vous conseillons l'aller-retour (payant) vers la statue Notre-Dame de France. Inaugurée en septembre 1860, la statue est un emblême pour la ville du Puy-en-Velay. Visible à des kilomètres, elle domine le bourg et la cité. 16 mètres de haut, elle a été fabriquée à partir des restes de canons pris à l'ennemi lors du siège de Sébastopol. Redescendez pour visiter, d'abord, la chapelle des Pénitents et le cloître de la cathédrale. Classé monument historique, ce dernier est constitué de nombreuses arcades multicolores du plus bel effet ! [caption id="attachment_3228" align="alignnone" width="2500"]Vue d'en haut, la cathédrale domine la cité du Puy Vue d'en haut, la cathédrale domine la cité du Puy[/caption] [caption id="attachment_3221" align="alignnone" width="3456"]La statue de Notre-Dame de France, au sommet du Puy-en-Velay, est à découvrir ! La statue de Notre-Dame de France, au sommet du Puy-en-Velay, est à découvrir ![/caption]

Attention, un patrimoine mondial de l'UNESCO s'offre à vous ! Albi est majestueuse, elle s'étend le long du Tarn (qui prend sa source sur le Lozère ...) et ne demande qu'à partager avec vous ses somptueux trésors. Il y a bien sûr la Cathédrale, la cité Épiscopale, Toulouse-Lautrec ... mais ce qui plaît encore d'avantage à Albi c'est cette impression folle de se croire dans un petit village des années 50, et d'être en fait dans la troisième ville la plus peuplée de l'ex-région Midi-Pyrénées. Si vous avez du temps libre, perdez le en priorité à Albi ;) [caption id="attachment_3244" align="alignnone" width="990"]Albi la orange ... et rose ... et rouge aussi ! Albi la orange ... et rose ... et rouge aussi ![/caption] Il faut bien l'avouer, on prend des risques. Les puristes déjà s'exclament ! "Albi dans le Massif Central ? MENSONGE" ... Il est vrai, on vous l'accorde, que ce n'est pas très clair. Mais Albi est à la toute limite des montagnes de la France Centrale. Alors, oui, Albi ce sont les terres du milieu, et c'est nous même qui avons tranché ! Et puis, se passer d'Albi, ce serait incroyablement stupide ! Cette ville est un pur bonheur orange et rose, pleine de chaleur, qu'on a envie de gouter comme un bonbon. De loin l'une des cités les plus emblématiques de notre cher hexagone. Ici, au cœur du Tarn, il y a tout ! Et c'est cela que l'on vous propose de découvrir dans ce nouveau topo-guide spécial "ville".  


INFORMATIONS PARCOURS

Départ : Camping Albirondack - Albi Accès : En train / En Bus / En voiture Distance : 8,5 km Temps moyen :  Journée entière (au moins ...) Dénivelé positif maximum : 76m Niveau : Balade du dimanche !

DETAIL PARCOURS - À la découverte d'Albi

Etape 1 : Notre point de départ à nous, c'était le camping d'Albi (Albirondack Park) ou nous avons passé la nuit. Mais sachez que la promenade peut débuter à tout moment, puisque c'est une boucle :) Garez vous, si vous le souhaitez, en centre-ville ! Pour nous, la balade commençait donc dans les "faubourgs" d'Albi. Rien d'extraordinaire à voir ? Non en effet ... Mais Albi possède des petites richesses cachées. La voie verte en est une. Sur 4 km, un petit chemin de randonnée chemine entre les arbres et le ruisseau de Caussels, vous évitant de passer dans les rues albigeoises pour atteindre directement le Tarn et le centre-ville. Une première partie de balade fort agréable, avant de déboucher sous le Pont Neuf, à l'embouchure du ruisseau et du Tarn. Suivez les berges, et découvrez de part et d'autres de superbes points de vue sur la rivière et sur les maisons albigeoises. [caption id="attachment_3232" align="alignnone" width="990"]Le Tarn coule au milieu d'Albi Le Tarn coule au milieu d'Albi[/caption] Etape 2 : Sur votre droite, avant le Pont-Vieux, vous pourrez découvrir une usine hydro-électrique. Après avoir franchi le Pont-Vieux, sur votre gauche au dessus de votre tête se dresse une imposante muraille surmontée d'un corridor, sur lequel des badauds doivent marcher. Soyez patients, bientôt, vous serez là-haut. En attendant, poursuivez votre promenade le long des berges. Après 200 mètres, le chemin monte à gauche pour rejoindre la rue du CastelViel. À droite, l'école européenne de l'art et de la matière. Plus loin en empruntant la rue par la gauche, vous découvrez les arcades et les arches, ainsi que la place du Château (aujourd'hui disparu). [caption id="attachment_3245" align="alignnone" width="694"]Albi rayonne, dès le petit matin. Ses ruelles sont exquises à parcourir. Albi rayonne, dès le petit matin. Ses ruelles sont exquises à parcourir.[/caption] [caption id="attachment_3247" align="alignnone" width="990"]Il fait bon vivre dans les rues d'Albi ! Il fait bon vivre dans les rues d'Albi ![/caption] [caption id="attachment_3238" align="alignnone" width="990"]Vue sur les hauteurs et le clocher. Vue sur les hauteurs et le clocher.[/caption] Etape 3 : Face à vous, la somptueuse cathédrale Saint-Cécile se dresse enfin ! Continuez dans sa direction est découvrez de l'extérieur cet incroyable bijou d'architecture. Vous avez pénétré dans la fameuse cité épiscopale, celle-là même qui est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Le clocher de la cathédrale, en tour de guet, atteint 78 mètres de haut. Cette imposante construction, débutée au XIIIe siècle, est la plus grande cathédrale en brique du monde. Cette brique orange/rose est d'ailleurs l'un des emblèmes de la ville et, plus globalement, de la région Midi-Pyrénées. D'aspect gothique méridionnal (oui, oui, cela existe ...) son extérieur est aussi imposant que son intérieur est chargé. Si vous aimez la sobriété, passez votre chemin. Les dorures, les peintures, les sculptures, forment un ensemble absolument incroyable à visiter, quelque soit notre croyance. [caption id="attachment_3248" align="alignnone" width="660"]La Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi inscrite, comme la cité Episcopale, au patrimoine mondial de l'Unesco. La Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi inscrite, comme la cité Episcopale, au patrimoine mondial de l'Unesco.[/caption] [caption id="attachment_3235" align="alignnone" width="990"]Les somptueux plafonds de la Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi brillent de milles feux ! Les somptueux plafonds de la Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi brillent de milles feux ![/caption]

Premier topo-city des Terres du Milieu. Direction la capitale auvergnate et la plus importante ville du Massif Central : Clermont-Ferrand. Un parcours dans une cité qui n'a cessé d'évoluer, de se déconstruire et se reconstruire ! Pas toujours de très bon goût, on regrette malheureusement la disparition de certains quartiers historiques pour des architectures plus contemporaines. Mais Clermont dispose tout de même de très jolis monuments et d'un glorieux passé, notamment épiscopal, à découvrir le temps d'une journée, ou plus ... [caption id="attachment_3254" align="alignnone" width="990"]Vercingétorix, héros auvergnat, trône fièrement sur la place de Jaude. Vercingétorix, héros auvergnat, trône fièrement sur la place de Jaude.[/caption] Nous avons visité Clermont-Ferrand, ville de notre enfance, et redécouvert cette cité du centre de la France un matin d'août. C'était un bon choix. La chaleur est parfois étouffante et accablante dans la ville auvergnate, on vous déconseille les après-midi d'été, préférez plutôt vous évadez dans les volcans aux alentours. Le matin, la fraîcheur donne tout de suite un sentiment de bien-être, presque de flânerie ! Bon ça reste entre nous, mais août, pour quiconque habite Clermont, est un bonheur ! La ville se vide toujours à cette époque, et chaque année les rues sont un peu plus calmes, accessibles ... Loin de l'agitation, c'est bien là le meilleur moyen de découvrir la capitale auvergnate. Nous vous présenterons dans un second temps le centre de Montferrand, cité comtale et médiévale qui fut longtemps distincte de Clermont, avant de former la ville que l'on connait désormais sous le nom de Clermont-Ferrand !  


INFORMATIONS PARCOURS

Départ : Garez vous près du Jardin Lecoq et des facultés (Attention, parking payant ...). Sinon préférez vous garer après le boulevard Jean-Jaurès, vers le CROUS, et rejoindre le jardin Lecoq à pied (5 min) - La ligne du Tramway et les nombreux bus de ville sont aussi une alternative logique et écologique ! Accès : Dans Clermont-Ferrand, suivre Centre-Ville, Place de Jaude, Facultés. Distance : 4,2 km Temps moyen : 2h (temps de visite compris) Dénivelé positif maximum : 65m Niveau : Balade du dimanche !

DETAIL PARCOURS - À la découverte de Clermont-Ferrand.

Etape 1 : Votre parcours débute Boulevard François Mitterrand. Vous longez la Maison de la Culture, théâtre chaque année du Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand. À votre droite, la librairie des Volcans, emblématique à Clermont-Ferrand. Suivez le parcours du Tramway, jusqu'à la place de Jaude, en n'oubliant pas d'observer l'ancien Hôtel Dieu sur votre Droite, désormais désaffecté. [caption id="attachment_3253" align="alignnone" width="990"]Eglise Saint-Pierre les Minimes, sur la place de Jaude, construite elle aussi en pierre volcanique sombre, typique de la ville. Eglise Saint-Pierre les Minimes, sur la place de Jaude, construite elle aussi en pierre volcanique sombre, typique de la ville.[/caption] Etape 2 : La place de Jaude, tout en longueur, est le coeur de la ville de Clermont-Ferrand. Les grands événements, manifestations et rassemblements ont lieu ici. Son aspect n'a cessé d'évoluer. Aujourd'hui très "sobre", elle est agréable l'été grâce notamment à ses jets d'eau. On regrette ici la composition peu flatteuse du centre Jaude (et de son petit frère le carré jaude 2). Mais que voulez-vous, il faut bien faire marcher le commerce et la publicité .... Il reste néanmoins quelques beaux exemples d'architecture et d'utilisation de la pierre de Volvic dans la réalisation des édifices. Les Galleries Lafayettes, le siège du journal la Montagne ... Et surtout le magnifique opéra de Clermont-Ferrand, au bout de la place de Jaude, qui vient d'être entièrement restauré ! Face à lui se dresse l'église Saint-Pierre les Minimes, et non loin la statue du héros local : Vercingétorix. L'ensemble de cette seconde partie de la place est très souvent décoré de plantes et de petits jardins, de très bon goût. Etape 3 : Poursuivez votre chemin par l'Avenue des Etats-Unis (en continuant de suivre le tracé du Tramway) jusqu'à la place Gaillard. Vous pouvez ici profiter des nombreuses boutiques sur l'avenue et dans les rues parallèles, ainsi que de quelques hôtels particuliers. Prenez à droite pour découvrir la halle du Marché Saint-Pierre, et profiter de nombreux et bons produits locaux. Vous êtes dans le vieux Clermont. Empruntez la rue Dulaure puis à droite parcourez le square Blaise Pascal jusqu'à la très belle Fontaine d'Amboise. De là-haut, vous aurez une belle vue sur les toits de Clermont-Ferrand et les volcans d'Auvergne en arrière plan. Vous pourrez aussi prendre conscience de l'étendue de l'activité de l'entreprise Michelin et ses nombreuses usines, qui ont radicalement donné le "tempo" de l'expansion et de la transformation de Clermont-Ferrand vers le Nord et l'Est.