Chauvet : un travail titanesque, d’hier et d’aujourd’hui

30 avril 2018.JeliaFr.0 Likes.0 Comments

Plus de 20 ans après sa découverte, un après-midi de décembre, le fac-similé de la grotte Chauvet a ouvert ses portes en avril dernier au public. Nous nous sommes rendus dans « l’antre ». Le spectacle est vraiment époustouflant !

« À partir de maintenant, imaginez-vous 40,000 années en arrière, au cœur de la grotte ». La visite guidée débute alors en suivant les informations et les conseils de l’une des nombreuses guides. Derrière la porte, se cachent 3,000 m² de galeries reconstituées sur le modèle de la grotte dites Chauvet, à quelques kilomètres près de Vallon Pont d’Arc. La porte s’ouvre, et la magie du lieu opère instantanément.

La-Caverne-du-Pont-dArc-@-Fabre-Speller-Architectes-Atelier-3A-F-Neau-Scene-Sycpa-photo-Patrick-Aventurier

La-Caverne-du-Pont-dArc-@-Fabre-Speller-Architectes-Atelier-3A-F-Neau-Scene-Sycpa-photo-Patrick-Aventurier

À l’époque de « l’Aurignacien », il n’y avait bien sur aucune lumière, aucune passerelle aménagée. Notre ancêtre a pénétré cette cavité par une porte close depuis 22,000 ans suite à l’effondrement d’une falaise. Cet incident a permis la conservation de la grotte durant toutes ces années, telles que les premiers Hommes l’avaient laissé ou presque ! En empêchant l’air, les bactéries, les animaux et l’humain de pénétrer, Chauvet est restée « sous vide ».

C’est toute l’Histoire de l’Art qui est bouleversée

Aidés d’une torche, les premiers artistes ont tout d’abord déposé leur paume de main sur la paroi, laissant des ronds ocre de part et d’autre. Nous sommes ici dans la galerie dites des panneaux rouges. Plus loin, la couleur laisse place au noir du charbon. Deux espaces différents reliés par un étroit passage, à l’époque un parcours « initiatique ».

Les nombreuses fresques et œuvres découvertes au fil des années au cœur de la grotte ont permis un travail de recherche extraordinaire sur les origines de l’art et sur les techniques liées. Lascaux et compère avaient fait avancer l’Histoire, Chauvet l’a faite bondir ! Imaginez que ces Aurignaciens avaient déjà étudié les techniques de reliefs grâce à l’estompe du Charbon. La gravure, le dessin ou même la représentation en 3D (les aurignaciens avaient utilisé toutes les formes des parois …) ne laissent aucun doute : la démarche de ces premiers Hommes était réfléchie, voire spirituelle.

panneau-des-cheveaux-caverne-du-pont-d-arc-«SYCPA

panneau-des-cheveaux-caverne-du-pont-d-arc-«SYCPA

Le spectacle se poursuit majestueusement lorsque, au nord de la salle Hillaire, l’on découvre le panneau des Chevaux et des Cervidés. Surtout, 36,000 ans avant J.C., la Grotte Chauvet cache la première représentation graphique d’un homme et d’une femme … Notre balade se termine pantois devant le panneau des lions, œuvre majestueuse qui conclut un voyage dans le temps tout à fait extraordinaire. Quelques minutes dans un « sas de décompression » et nous voilà revenus au 21e siècle.

Un fac-similé à la hauteur des gorges de l’Ardèche

Bien que se fondant dans le paysage, les bâtiments entourant le fac-similé peuvent laisser pantois dans ce voyage à travers l’Art. Les cheminements s’effectuent au cœur de la forêt. Ces larges « routes » sont obligatoires pour endiguer l’incroyable nombre de personnes qui viennent visiter la grotte. Mais les constructions en béton armé, notamment le « musée », sont particulières. Peu importe, la magie opère encore, lorsque l’on sort du parking et que l’on s’engage sur les routes des gorges de l’Ardèche.

le-panneau-des-lions-®Patrick-Aventurier-e1458220473562

le-panneau-des-lions-®Patrick-Aventurier-e1458220473562

les-lions-®Patrick-Aventurier-e1458220373185

les-lions-®Patrick-Aventurier-e1458220373185

Le détour par la cité de Vallon Pont d’Arc n’est pas obligatoire. Une ville sommes toutes touristique, avec ses atouts bien sûr, ses inconvénients aussi… Des restaurants, des vrai (ou faux parfois) artisans vous vendant des produits fabriqués mains (parfois, eux aussi), une ambiance « azuréenne ». Il en faut pour tous les goûts, même si celui-ci n’est pas forcément le nôtre, par exemple lorsque, à la sortie de la ville les campings et les locations de canoës se succèdent.

Pour profiter vraiment, il faut faire quelques kilomètres, contempler l’Arc tel que les aurignaciens l’ont découvert il y a 40,000 ans. Dans l’ancien méandre de la rivière, désormais à sec depuis que l’eau a décidé par sa violence de créer un chemin plus direct, se trouve une petite artère qui amène le grimpeur jusqu’à une porte blindée dans la falaise : vous êtes ici à l’entrée de la véritable grotte Chauvet, interdite au public. La route touristique (qui doit être noire de monde l’été …) vous permet de terminer une belle journée « pré-historique » en parcourant les moindres recoins de l’Ardèche…

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com