Top
  >  Randonner   >  Rando journées   >  Rando Auvergne   >  GRP Tour du Cézallier – Le tour des « vaches rouges »

Au cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, le Cézallier fait jonction entre deux montagnes incontournables de l’Auvergne : le massif du Sancy et les monts du Cantal. Le GRP du Tour du Cézallier vous offre une itinérance à travers cet incroyable paysage. Panoramas et ressourcement garantis !

Si, d’aventure, vous avez déjà randonné dans le Cézallier, il y a un marquage qui a dû vous surprendre. Parfois, sur les chemins, on croise des têtes de vaches rouges peintes sur les poteaux et les barrières. Ce marquage, c’est celui du GRP du Tour du Cézallier, que l’on nomme aussi le tour des vaches rouges.

Les vaches en question, ce sont les Salers. Caractéristiques du Cantal et du Cézallier, cette race est souvent visible aux côtés des Aubrac dans le sud de l’Auvergne. Le GRP du Tour du Cézallier ne se résume pas seulement, bien heureusement, aux troupeaux et aux estives. Bien que l’activité ici soit primordiale pour l’économie et pour les paysages, ouverts sur ces hauts plateaux.

Vous découvrirez de très jolis hameaux et villages ruraux et de montagne. Le chemin serpente au cœur du Cézallier et ne descend que très rarement sous la barre des 900 mètres. C’est aussi l’occasion de randonner dans des territoires où l’on s’aventure plus rarement, par exemple du côté de Laurie ou de Peyrusse. Vous ne rencontrerez presque aucunes habitations sur certaines portions du chemin. Le Cézallier a gardé un côté sauvage, hors du temps et du monde. 

L’activité volcanique a créé quelques-uns des plus beaux lacs d’Auvergne, que vous retrouverez tout au long de votre parcours : lac d’En-Haut, lac d’En-Bas, lac des Bordes. Mais également certains sommets emblématiques : le signal du Luguet ou le Mont Chamaroux, entre autre. Sans parler des villages, incontournables du Cantal et du Puy-de-Dôme : Allanche, Marcenat, Anzat-le-Luguet, La Godivelle, Egliseneuve d’Entraigues…

Et que dire des panoramas ! Au cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, vous aurez la vue sur le Massif du Sancy, les monts du Cantal, ceux du Forez plus lointain et la Chaîne des Puys en toile de fond. De 5 à 8 jours, le GRP du Tour du Cézallier existe en 3 boucles. Il y aussi possibilité, en jouant avec les autres sentiers, de raccourcir l’itinérance pour parcourir une partie du sentier en un long week-end.

Le parcours du GRP Tour du cézallier

  • Durées : 5 à 8 jours
  • Distances : 78 à 135 kilomètres
  • Dénivelés positifs : 2100 à 3900 m D+
  • Points de départs : Egliseneuve d’Entraigues, Marcenat, Allanche, Anzat-le-Luguet
  • Balisage : vache rouge + GR

Une première étape assez courte au départ d’Égliseneuve d’Entraigues. Après avoir découvert le village et sa cascade, vous vous dirigez vers le hameau d’Espinchal et quelques jolies maisons. Au passage, profitez des vues et panoramas sur le Massif du Sancy et les Monts du Cantal, qui ne vous quitteront presque plus tout au long de votre randonnée. 

Après le cirque de Joran, vous pénétrez sur le territoire de la Réserve Naturelle des Sagnes de la Godivelle et ses célèbres lacs d’En-Haut et d’en-Bas. Vous traversez des zones de plateaux et de tourbières avant d’arriver à Brion et sa « motte ». Un volcan avec panorama assuré jusqu’au lac des Bordes pour la nuit. 

Seconde étape, direction Jassy. Petit hameau près d’une très jolie cascade (faites le détour…) avec de très bons fromages ! De quoi casser la croûte à midi. De ce côté là du Cézallier, la plupart des villages et fermes produisent du fromage. Grâce aux Salers ou aux Aubrac qui broutent dans les estives alentours. Les bosses et les Puys forment un paysage splendide. 

À Parrot, vous croiserez sûrement la piste avec des VTT. C’est une station de sports outdoors et nordique. Ensuite, vous contournerez le somptueux cirque glaciaire d’Artout (à vous de repérer les ruines des burons près du Signal du Luguet). Après avoir passé la très jolie chapelle du Luguet (inscrite) vous déboucherez à Anzat-le-Luguet pour la nuit.  

Une étape plus longue aujourd’hui au départ d’Anzat le Luguet. Direction l’Est puis le Sud. Le Chemin serpente entre vallées et buttes, près de ruisseaux et de rivières. Vous passez dans le département du Cantal au coeur du bois de Besse. 

Vous descendez près des ruisseaux d’Apcher et de Barthonet pour remonter sur les autres versants des gorges. Une étape un peu casse-pattes. Les panoramas sont moins nombreux mais vous découvrez en revanche toute la diversité des paysages du Cézallier. L’étape se termine dans le hameau de Laurie. 

Encore une longue étape. Qui ressemble beaucoup à la précédente en terme de paysages et de diversités. Vous découvrez la tour de Colombine et ses ruines qui se dresse sur un petit promontoire volcanique. Après une longue descente, vous atteignez le moulin de Fournial. Vous êtes au coeur de la vallée de la Sianne, vous franchissez le ruisseau sur un petit pont de pierre puis remontez. 

Après la forêt et les bords de rivière, vous remontez sur un plateau d’estive  et découvrez à nouveau les panoramas du Cézallier. Vous apercevez le Puy de Mathonière et ses éoliennes… Un point de repère. Vous terminez la journée à Peyrusse. On ne peut pas faire plus au sud de la boucle du GRP tour du Cézallier. Désormais, vous avez 4 étapes pour remonter ! 

Une courte étape. Les plus sportifs pourront essayer d’enchaîner dans la même journée jusqu’à Marcenat et gagner une journée (attention 33km et environ 11h de marche tout de même…). Vous randonnez d’abord sur des hauts plateaux, sous le suc de Mourcairol. Vous débouchez au col de la Croix de Lampres (1196 mètres). 

Vous arriverez rapidement à Allanche. Vous pourrez profiter de l’après-midi, visiter, vous reposer. Pour ceux qui n’en ont pas eu assez, vous pouvez aussi essayer le Vélorail du Cézallier pour approcher la cascade des Veyrines, somptueuse. 

L’étape la plus longue du circuit. Vous traversez à nouveau les plateaux d’estive. Le regard ici se perd à 360° sur le Sancy, les monts du Cantal… Un paysage caractéristique de petites montagnes et de bosses. 

L’Espace Naturel Sensible de la Roche de Landeyrat (ou d’Apcher) constitue une jolie pause géologique sur le parcours. Un chaos basaltique impressionnant. Vous arrivez ensuite à Marcenat

Une étape beaucoup plus courte que la précédente. Là-aussi, vous pouvez envisager de cumuler avec l’étape 8 pour raccourcir d’une journée (26km – 9h). Curieuse étape qui vous fera passer à côté du monastère Orthodoxe de la Traverse. Avant de découvrir la cascade du Sailhant. 

Vous traversez ensuite le plateau de Naufonts. Les paysages sont splendides. Et le buron vous offre un premier plan idéal pour vos photos souvenirs. Vous avez une très jolie vue, notamment, sur le Mont Chamaroux (l’autre pic du Cézallier avec le Signal du Luguet). Montgreleix se découvre ensuite pour vous permettre de passer la nuit, à plus de 1200 mètres d’altitude. 

Dernière courte étape. Marquée par les panoramas sur le massif du Sancy. Vous franchirez à nouveau la frontière entre Cantal et Puy-de-Dôme avant de rejoindre Egliseneuve et de terminer votre boucle sur le GRP Tour du Cézallier. 

LeS VARIANTES DU GRP Tour du cézallier

BOUCLE NORD - 5 jours

Curieusement appelée la boucle Ouest dans les topoguides. Réalisable en 5 jours. Depuis Egliseneuve d’Entraigues suivez l’étape 1 puis débutez l’étape 2. Au hameau de Boutaresse, bifurquez pour prendre la direction de Pradiers en passant entre le signal du Luguet et le Mont Chamaroux. De Pradiers, reprendre ensuite le circuit vers le nord à parir de la roche de Landeyrat (étape 6). 

BOUCLE SUD - 5 jours

Curieusement appelée la boucle Est dans les topoguides. Réalisable en 5 jours également. Au départ de Allanche, direction le nord par le GRP jusqu’à Pradiers. Ici, bifurquez à droite sur l’itinéraire de liaison vers Boutaresse. Arrivés au hameau, prenez le GRP en direction du sud et poursuivez les étapes 2,3,4 et 5. 

INFORMATIONS PRATIQUES - GRP Tour du cézallier

Retrouvez plus d’informations : 

Le tracé a été revu et retracé en 2019. Le balisage est à jour. Toutefois, si vous constatez des erreurs, des difficultés, n’hésitez pas à nous le dire. Nous transmettrons vos informations aux offices de tourisme concernés. 
Cet itinéraire est un parcours officiel et balisé. Suivez toujours les balisages vaches rouges. Munissez-vous d’une carte IGN, d’une boussole et/ou d’un téléphone portable pour pouvoir vous repérer facilement. 
 
Vous trouverez des logements et gîtes dans les différents hameaux/villages traversés. Rapprochez-vous des offices de tourisme. 
 
0

Poster un commentaire