Top
  >  Découvrir   >  Haut-Lieu   >  Haut-lieu : le lac Servières, jardin des clermontois !

Si Clermont-Ferrand avait un jardin (elle a des parcs, rassurez-vous), Servières serait l’un de ses bassins secrets, caché derrière la cime des arbres. Découvrez un lac volcanique (bien entendu) qui fait la joie des auvergnats.

[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-camera »]En images[/ish_text_separator][ish_gallery images= »3672,3675,3691,3668,3687,3697,2866″ gallery_type= »slideshow » open_popup= »no » columns= »1″ nav_align= »center » autoslide= »no » border_width= »0″]
[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-location-1″]Le lieu[/ish_text_separator]

Difficile, lorsque l’on arrive depuis la départementale, d’imaginer que la forêt de mélèzes et de sapins renferme un petit trésor. Pourtant, derrière les branches apparaît vite le lac Servières. Niché dans un ancien cratère, à 1202 mètres d’altitude, ce lac est un maar. Plus petit que son compère du Pavin, le Servières a une profondeur maximale de 26 mètres.

Bien que privé et géré par la société de pêche des salariés de l’entreprise Michelin le lac est parfaitement accessible. Une courte balade en fait le tour. Sinon, c’est par les célèbres GR30 et GR4 que vous aurez la chance de le découvrir. La baignade est strictement interdite. Cette règle n’est que trop peu respectée, difficile de résister à l’appel de cette eau si claire et limpide ! Sachez tout de même que s’y baignent également l’ensemble des troupeaux d’estives que vous apercevrez tout autour du lac. À bon entendeur…

Veillez également à rester au maximum sur les chemins et sentiers aménagés. En effet, sur la partie ouest notamment, une vaste zone humide et de tourbières fait le bonheur de la faune et de la flore nombreuse sur la zone du Servières. La protéger est un devoir. Vous y découvrirez entre autre des Azurées des Mouillières, des Geais des chênes, des libellules demoiselles…

[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-search »]À voir / À faire[/ish_text_separator]
[ish_headline tag_size= »h3″ align= »center » icon= »ish-icon-users-1″]Top 3 « en famille »[/ish_headline]
  1. Un pique-nique avec toute la famille
  2. Une balade autour du lac avec visite aux troupeaux de vache
  3. Des châteaux de sable mais sans sable !
[ish_headline tag_size= »h3″ align= »center » icon= »ish-icon-users »]Top 3 « entre amis »[/ish_headline]
  1. Une partie de pêche
  2. Une soirée guitare/apéro (et sans feu, parce que le feu ben… ça brûle ! )
  3. Un gazon-volley sur la rive Est du lac
[ish_headline tag_size= »h3″ align= »center » icon= »ish-icon-user-1″]Top 3 « tout seul »[/ish_headline]
  1. Venir au petit matin, au calme et à la « fraîche »
  2. Shooter le coucher de soleil depuis la berge sud
  3. Marcher sur les hauteurs du lac, vers le Puy de Combe-Perret
[ish_separator][ish_tabs][ish_tab tab_title= »La balade »]

Distance : 3km
Durée : 45 minutes

La boucle la plus facile et la plus accessible pour découvrir le lac. Un grand classique des clermontois et des auvergnats. Depuis le parking, tournez tout autour du lac en parcourant ses berges depuis les plages d’herbe à l’Est jusqu’aux zones humides à l’Ouest.

[/ish_tab][ish_tab tab_title= »La rando »]

Distance : 11km
Durée : 3h15

Une boucle à réaliser au départ du parking du Lac Servières. Elle vous emmènera sur les hauteurs du lac avec, notamment, un très joli panorama sur la chaîne des Puys au loin. De l’autre côté, depuis le Puy de Combe-Perret, vous apercevrez une partie du Massif des Monts Dore (Massif du Sancy) avant de redescendre vers les eaux limpides du lac.

[/ish_tab][ish_tab tab_title= »La faune & la flore »]
[ish_gallery images= »3699,3694,3690,3688,3682,3701,3697,3692,3678″ gallery_type= »slideshow » open_popup= »no » columns= »1″]
  • L’Azurée des Mouillières : papillon qui vole de mi-juin à mi-août, de préférence dans diverses gentianes, en bord de lac ou de rivières.
  • Les demoiselles : cousines des libellules, elles ont deux paires d’ailes de même longueur et volent moins rapidement. Autour du Lac Servières, vous en verrez de superbes bleu turquoise.
  • Le Geai des Chênes : une espèce de Passereaux, au plumage vif marron, blanc, noir et bleu. Reconnaissable parmi tous, le Geai est très répandu dans le Massif Central. Ne le ratez pas, il est très joli à admirer.
  • Le Col Vert : très répandu lui aussi, il en existe plusieurs sur le lac Servières. En photo, c’est une femelle et ses petits. Contrairement au mâle, la femelle est dans les tons gris et… ne dispose pas d’une tête verte !
  • Linaigrette : ou herbe à coton, elle est répandue dans les zones de tourbières et, comme son autre nom l’indique, ressemble à du coton.
  • La gentiane
[/ish_tab][/ish_tabs]

Poster un commentaire