Top
  >  Découvrir   >  Haut-Lieu   >  Haut-lieu : le Mont-Lozère – Cévennes
Couleur et ambiance de soirée sur le Lozère.

Le mont Lozère est schizophrène. Il n’est pas un, mais plusieurs. Il n’est pas qu’une simple montagne, il est une vaste étendue naturelle qui domine le département du même nom. Il est un somptueux symbole, un appel à la nature et à la randonnée. Un lieu dont on ne se remet jamais totalement. 

[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-camera »]En images[/ish_text_separator][ish_gallery images= »2375,4225,4196,2788,2784,2378,2377,2370,2368,1685″ gallery_type= »slideshow » open_popup= »no » columns= »1″ nav_align= »center » autoslide= »no » border_width= »0″]
[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-location-1″]Le lieu[/ish_text_separator]

Ma grand-mère, cévenole, est peut-être celle qui m’a parlé le mieux du Mont Lozère. En fait, elle me l’a fait vivre. Je me souviendrais toute ma vie de mes balades entre mes grands-parents, chaque été, chaque printemps. Le Mont Lozère était un passage obligé, une procession annuelle.

J’ai compris plus tard que le Mont Lozère était multiple. Le Pont du Tarn, c’est lui. Finiels, c’est lui. L‘Hôpital, c’est lui. Casini c’est lui. Le Pont de Montvert, c’est lui. La cascade de Runes c’est lui aussi… Ces lieux qui ont marqué mon enfance sont époustouflants et font du Mont Lozère peut-être l’endroit que je préfère dans le Massif Central (la France, l’Europe et même le monde tiens !)

Majoritairement granitique, c’est une terre assez pauvre qui voit pousser une herbe rase (entretenue par la transhumance qui perdure ici). Les blocs de granites s’éparpillent, donnant une impression d’espaces infinis et indomptables. Pourtant l’Homme s’y est installé, il a vécu et survécu et construits des bâtisses parmi les plus belles du Massif Central.

Activités et nature vont de pair. Vous pouvez parcourir le Mont Lozère à pied, bien entendu (GR 70, GR72, GR 68, GRP, nombreux PR à retrouver ici). Mais vous pouvez aussi profiter des paysages à vélo, avec un âne, à cheval, en raquettes, en ski de fond, ski de randonnée ou ski alpin. Bref, impossible de ne pas découvrir et apprécier cet incroyable monument naturel qu’est le Mont-Lozère.

N.B. : Retrouvez une randonnée itinérante à travers le Mont Lozère, depuis Villefort sur la ligne SNCF du Cévenol, jusqu’à Bagnols-Chadenet, sur la ligne SNCF du TransLozérien.

[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-search »]À voir / À faire[/ish_text_separator]
[ish_headline tag_size= »h3″ align= »center » icon= »ish-icon-users-1″]Top 3 « en famille »[/ish_headline]
  1. Une trempette sous le pont du Tarn
  2. Une randonnée avec les ânes, sur les pas de Stevenson
  3. Une descente en luge
[ish_headline tag_size= »h3″ align= »center » icon= »ish-icon-users »]Top 3 « entre amis »[/ish_headline]
  1. Une sortie ski de randonnée nordique
  2. Une terrasse dans les rues du Pont-de-Montvert
  3. Une balade à cheval sur les sentiers du Lozère
[ish_headline tag_size= »h3″ align= »center » icon= »ish-icon-user-1″]Top 3 « tout seul »[/ish_headline]
  1. Un coucher de soleil depuis le sommet de Finiels
  2. Une rando-bivouac à travers le Mont-Lozère
  3. Une sortie raquettes au départ du Bleymard
[ish_separator][ish_tabs][ish_tab tab_title= »Les Ruas, aux portes des Bondons « ]

Distance : 6km
Durée : 2h15

Une randonnée à retrouver dans son intégralité ici. Elle vous permettra, après un bel effort, de porter votre regard loin, très loin sur le Mont Lozère et les Cévennes. Vous apercevrez la Cham des Bondons quelques kilomètres plus loin, là-aussi un lieu incontournable du Mont Lozère.

[/ish_tab][ish_tab tab_title= »Le Pont du Tarn (journée) »]

Distance : 19 km
Durée : 6h

Grand classique. Le Pont du Tarn est un pont de pierre utilisé depuis des siècles pour le passage des Hommes et des bêtes au-dessus du Tarn naissant (les sources du Tarn sont quelques kilomètres au-dessus). L’endroit est magique, calme, voluptueux. L’une de nos randonnées coup de cœur au départ du Pont-de-Montvert.

[/ish_tab][ish_tab tab_title= »Le Col de Finiels, sur les pas de Stevenson »]

Distance : 11,5 km
Durée : 3h30

Le sommet du Lozère (et des Cévennes). À 1699 mètres, le col de Finiels vous offre un panorama incroyable. Avant cela, vous marcherez sur une partie du GR 70 et sur les pas de Stevenson qui découvrit la région (et tomba amoureux) au XIX siècle. Ici, la météo est tout aussi impressionnante que les paysages. Les nuages et le brouillard peuvent tomber en quelques minutes, rendant les lieux mystiques.

[/ish_tab][/ish_tabs]

Poster un commentaire