Notre sélection « brasseries artisanales » du Massif Central

4 août 2017.JeliaFr.0 Likes.0 Comments

Les micro-brasseries et les brasseurs artisanaux ont le vent en poupe ! Il n’est désormais plus rare de vouloir ramener de son séjour une bonne bouteille… de bière ! Dans les terres du milieu, on a goûté un paquet de bouteilles du Massif Central. Voici notre sélection non exhaustive et parfaitement subjective !

[Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et avec ça on déconne pas ! Profitez, dégustez… sans trop picoler !] Parmi les boissons préférées des français, la bière est souvent l’occasion de découvrir les saveurs et parfums locaux. C’est aussi le savoir-faire et (parfois) le talent graphique des brasseurs qui sont à l’honneur. Parce que oui, la bière c’est bon, l’étiquette c’est la cerise sur le gâteau ! Un joli souvenir de son périple sur nos plateaux et nos montagnes, c’est une super idée.

  1. La « Putain de Bière Cévenole »Lozère
    Au top ! Pour plusieurs raisons. Bien sûr, leurs bières sont délicieuses. Mais c’est plutôt l’esprit de cette brasserie artisanale qui nous plait beaucoup. Au cœur de la Lozère, les brasseurs modifient régulièrement (à chaque brassin) la composition de leur bière. Impossible de se lasser donc. Tout ça est fabriqué à l’arrière… d’une boucherie/charcuterie de village. Ambiance nappe à carreaux, et tout et tout. Des étiquettes qui défoncent, des petits noms locaux et évocateurs : Mine de Rien – Des jours meilleurs / Mine de rien – Tous au Charbon / L’Hou solitaire / Episode Cévenol. Une vraie brasserie comme on les KIFFE !

    La putain de bière cévenole !

    La putain de bière cévenole !

  2. La Brasserie des EstivesCantal
    Tout l’esprit du Cantal y est encapsulé. Sur les hauts plateaux, là-haut, la brasserie vous concocte de délicats mélanges de breuvages. Un choix varié. Des classiques blondes, ambrées, rousses, brunes… aux plus sophistiquées et produites à partir des plantes des estives cantaliennes : achillée, pissenlit, sapin, bruyère.
  3. Brasserie Le Plan BPuy-de-Dôme
    En plein Clermont-Ferrand, on pourrait passer à côté de leur boutique. Tout petite, au milieu de l’avenue de la Libération, il faut repérer le logo pour ne pas se tromper. Mais la réputation de cette petite brasserie qui monte n’est plus à faire en Auvergne et autour. Avant d’acheter, prévoyez une visite de l’arrière-boutique et des cuves de fabrication. Après, vous pourrez vous délecter de blondes, blanches, ambrées, brunes aux doux noms tels que l’élégance ou la délicatesse. Chaque trimestre, la brasserie sort également un brassage spécial : bière de Noël, la Saint-Patoche pour le 17 mars… Et en plus c’est BIO !
  4. Brasserie d’OltAveyron
    La Brasserie d’Olt se veut peut-être un peu plus standing que les autres. Normal, avec une bonne réputation et des ventes importantes, la brasserie a bien grandi. Il n’empêche que sa gamme « Aubrac » nous plait beaucoup. En plus d’être bonne (bien que classique pour des bières), elles sont un formidable cadeau de vacances à rapporter. Les étiquettes, qui présentent notamment la célèbre vache d’Aubrac, sont du plus bel effet. Un capital sympathie qui reste forcément dans les mémoires.

    L'Aubrac, la meilleure collection de la Brasserie d'Olt

    L’Aubrac, la meilleure collection de la Brasserie d’Olt

  5. Les brasseurs de la JonteLozère
    Les petites étiquettes des brasseurs de la Jonte sont reconnaissables à des kilomètres. Surtout si vous parcourez les petits commerçants de Lozère qui, pour bon nombre, vendent les séries de bières de la Jonte. Fario, Lupuline, Mélina… il y aurait de quoi se perdre dans toutes ces jolies appellations. Le mieux, c’est donc d’acheter les 9 variétés. Des plus simples aux plus locales et épicées. Ne ratez pas les bières au miel ou à la myrtille !

    Les jolies bouteilles des brasseurs de la Jonte

    Les jolies bouteilles des brasseurs de la Jonte

  6. La brasserie des MontagnesPuy-de-Dôme
    On aime bien prendre de l’altitude chez nous ! Du côté de Gelles, à l’ouest de l’Auvergne, entre chaîne des puys et Sancy, poussent les bières comme les champignons. Du bio à tous les étages de cette brasserie artisanale et délicieuse. Pour le moment, les variétés sont peu développées. Blonde, brune, ambrée, India Pale Ale sont les seules bières proposées. Mais bien brassées, agréables en bouche, ce sont des bouteilles que l’on apprécie.
  7. Alambrew – Brasserie des Monts d’AlambreHaute-Loire
    Sous les 1.691 m du volcan d’Alambre, tout proche du Mézenc, fermentent chaque jour des litres et des litres de bière. Brassées à partir des eaux de cet espace naturel protégé, les bières sont non-pasteurisées (attention, beaucoup de mousse !) et re-fermentées en bouteille. Dans un lieu atypique (bien que typique), une ferme de haut plateau, les bières confectionnées ici ont du caractère. Ne ratez surtout pas la Quadruple !
  8. La Borée Ale – Ardèche
    Avec un nom pareil, on est convaincu avant même de décapsuler les bouteilles ! Au nord de l’Ardèche, la Borée Ale est elle aussi fabriquée en altitude, au cœur d’une ferme. Et à Borée (nom de la commune) il y en a pour tous les goûts ! Au génépi, à la myrtille, à la violette, à la mirabelle et même… au riz sauvage, quinoa et maïs. De bons produits, des belles bouteilles… donc une bonne bière !
  9. Brasserie du PlateauCreuse
    En Creuse, la Brasserie du Plateau produit depuis plusieurs années ses brassins de bières. La « 1000 », le petit nom de la bière, est un hommage au plateau sur lequel la brasserie se situe, celui de Millevaches. Le truc de FOU avec cette brasserie, enfin qui nous a rendu fou nous dans les terres du milieu, c’est que la brasserie est installée… dans une ancienne gare ! WAOUH !! L’ancien hall sert de boutique. Mais aussi de lieu d’exposition, de passage, de vie. Quand la bière devient trait d’union avec la société et le monde « rural », on adhère !
  10. Brasserie Verfeuille – Gard
    La Verfeuille est produite du côté du Gard, à Branoux les Taillades. Il parait même que le propriétaire s’appelle… BRASSEUR ! À vérifier, mais ça rend cette brasserie encore plus sympathique. De bonnes bières, peu de choix mais du goût. Et puis une version « Blonde » à la châtaigne des Cévennes qui nous a fait le meilleur effet ! Faut dire qu’on avait déjà goûté les 9 autres avant, ceci explique peut-être cela ? Non on plaisante !

En supplément ! On ne les pas mises dans le Top 10. Mais pour info, la brasserie d’Apchat (63) est « participative ». Si vous rêvez de découvrir et de confectionner vous aussi des bières, n’hésitez pas ! Sinon, par obligation ancestrale et familiale, il y a un petit brasseur sur la commune de Saint-Frézal de Ventalon (Ventalon en Cévennes, Lozère) qui fabrique sa propre bière dans les caves de son foyer. Elle est bonne, juste à côté de notre maison (et ça c’est cool !) et sa bière se revendique elle-même comme… la bière du plus petit village de France. C’est un peu GROS, mais c’est pas loin quand même !

Categories: Découvrir

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com