Top
  >  Découvrir   >  Haut-Lieu   >  Haut-lieu : Le Puy de Sancy – Auvergne
Vue imprenable sur le Sancy

Impossible de parler du Massif Central et de l’Auvergne sans évoquer et passer par le Puy de Sancy. Le plus haut sommet de nos montagnes et une chance unique d’observer faune, flore et grands espaces naturels. Et que dire des panoramas … 

[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-camera »]En images[/ish_text_separator][ish_gallery images= »3725,3724,2889,2986,3617,2036,1306,1305″ gallery_type= »slideshow » open_popup= »no » columns= »1″ nav_align= »center » autoslide= »no » border_width= »0″]
[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-location-1″]Le lieu[/ish_text_separator]

Chez nous, impossible d’aller plus haut ! À moins d’être équipé d’une voile, d’un drône ou d’un hélicoptère. Le Puy de Sancy, et ses 1886 mètres, domine le monde… du massif central.

La particularité du Puy de Sancy, c’est qu’il est différent selon l’angle par lequel on l’attaque. Du côté du Mont-Dore, le sommet revêt un caractère très alpin. Une vraie « montagne », à pic. Côté Chastreix , c’est plutôt la nature qui prédomine, protégée par l’incroyable Réserve Naturelle Nationale. La superbe vallée de la Fontaine sallée s’étire jusque vers Super-Besse, où le relief s’adoucit. De ce côté, on croirait le Sancy presque inoffensif…

Ici, pas moins de 4 vallées glaciaires s’étirent depuis les cimes du Sancy. La plus connue étant celle de Chaudefour (elle aussi Réserve Naturelle Nationale) Sur les pentes du Puy de Sancy naissent également la Dore et la Dogne, qui un peu plus bas forment les sources de la Dordogne qui fuit ensuite jusque dans l’Ouest de la France.

Le Puy de Sancy a connu altitude plus grande. Il y a encore plusieurs milliers d’années, sa tête dépassait les 2500 mètres. Les éboulements et l’érosion ont dessiné sa version contemporaine. Le Sancy, auquel l’on ajoute désormais « massif » est en fait le visage d’un ensemble volcanique beaucoup plus important : celui des Monts Dore. Un stratovolcan, à quelques kilomètres au Sud-Ouest de la Chaîne des Puys et au cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.

Aujourd’hui, c’est une référence pour tous les amateurs de nature et de sports de plein air. La randonnée est ici dans son royaume, tout comme le VTT ou le trail. L’hiver, la neige manque de plus en plus mais n’empêche pas de superbes sorties en ski de randonnée, à raquettes ou en ski de fond. L’agriculture marque encore fortement ce territoire, où les estives et les burons permettent de garder quelques paysages ouverts pour des panoramas splendides. Avec, à la clé, un morceau de Saint-Nectaire…

[ish_text_separator tag_size= »h3″ align= »center » text_color= »color5″ icon= »ish-icon-search »]À voir / À faire[/ish_text_separator]
[ish_headline tag_size= »h2″ align= »center »]L’été[/ish_headline]
  1. Randonner sur le Puy de Sancy
  2. Faire du VTT sur les nombreux chemins du massif
  3. Visiter Le Mont-Dore, Besse où La Bourboule
  4. Observer les chamois, mouflons et autres marmottes
  5. S’envoyer en l’air sur la tyrolienne de Super Besse
[ish_headline tag_size= »h2″ align= »center »]L’hiver[/ish_headline]
  1. Faire du ski de fond sur le Capucin, les plaines brulées ou du côté de Chastreix avec vue sur le Sancy
  2. Manger une bonne truffade (au buron du Col par exemple !)
  3. S’essayer à la raquete ou aux chiens de traîneaux sur les chemins autour du Sancy
  4. S’essayer à la cascade de glace
  5. S’accorder quelques minutes de détente aux thermes du Mont-Dore ou de La Bourboule
[ish_separator][ish_tabs][ish_tab tab_title= »Sancy par Chastreix »]

Distance : 22 km
Durée : 8h/8h30

La plus longue mais la plus belle des boucles pour accéder au Puy de Sancy. Si vous avez une journée et un bon niveau en randonnée, vous admirerez la Réserve Nationale de Chastreix, le cirque de la Fontaine salée, les crêtes du Sancy … sans trop apercevoir les constructions de l’Homme. Un régal et un coup de cœur pour nous !

[/ish_tab][ish_tab tab_title= »Sancy par Le Mont-Dore »]

Distance : 6 km
Durée : 2h30

Certainement la voie la plus empruntée pour monter au Puy de Sancy. Par la station du Mont-Dore, de larges pistes (qui servent au ski alpin l’hiver) permettent une bonne grimpette, courte mais avec du dénivelé jusqu’à la table d’orientation. Avant de redescendre par le plus sauvage Val de Courre.

[/ish_tab][ish_tab tab_title= »Sancy par Super-Besse »]

Distance : 10 km
Durée : 4h

Depuis le col de la Geneste, prenez le temps et soyez silencieux car les pierriers sur votre chemin renferment souvent des marmottes. Vous grimpez par un côté moins construit de Super-Besse (votre vue ne pourra éviter les verrues que constituent la station de ski…). Tournez votre regard de l’autre côté pour cet aller-retour en longeant une partie de la fontaine salée jusqu’au Puy de Sancy.

[/ish_tab][/ish_tabs]

Poster un commentaire