Rand’Horizons Sancy #01 : autour du Lac Chauvet

22 juin 2017.JeliaFr.0 Likes.1 Comment

La 11e édition du festival Horizons « Art-Nature » en Sancy débute le 24 juin 2017. Le Land’Art au coeur des plus beaux paysages d’Auvergne, c’est forcément l’occasion pour nous de sortir les chaussures de marche. On vous propose plusieurs randonnées à la découverte de cet événement. Premier épisode : le Lac Chauvet et l’oeuvre « La nature a-t-elle un prix ? »de Jérémie Rigaudeau. 

Le Lac Chauvet et son formidable point de vue sur le Sancy

En bref

Paysages
Patrimoine naturel
Difficulté
Intérêt de l’oeuvre
Tranquillité
  • Accès : Depuis Besse ou depuis La Tour d’Auvergne, suivre Picherande puis Lac Chauvet.
  • Départ : Parking du Lac Chauvet
  • Distance : 13,5km
  • Dénivelé positif : 230m
  • Durée : 4h15

Cette randonnée dans la partie la plus au sud du massif du Sancy vous offrira de formidables points de vue sur toute la crête et les pics les plus importants (les plus hauts du Massif Central) qui composent la chaîne de montagnes auvergnates : le puy de Sancy, bien sûr, mais aussi les puys de la Perdrix, du Paillaret, Ferrand…

Au gré des nombreux passages sur les GR4 et GR30, vous découvrirez deux lieux « aquatiques » et emblématiques du massif. Tout d’abord, le lac Chauvet. Il s’est niché au cœur d’un ancien cratère, et forme l’un des nombreux maars auvergnats. Son nom, Chauvet, il le doit à son environnement « chauve et déboisé », même si les arbres et les hêtraies colonisent peu à peu les berges. Privé, le lac est toutefois accessible. Vous marcherez ainsi sur les pas de François Mitterrand qui, paraît-il, venait régulièrement ici dans la plus grande discrétion (oui, une info en partie inutile, on assume…)

Ensuite, c’est la cascade de la Barthe, toujours sur la commune de Picherande, que vous pourrez admirer. Ici, la rivière Neuffonds plonge de plusieurs mètres à travers la forêt, en suivant l’érosion de l’ancienne coulée volcanique. Vous pourrez également jeter un œil sur la tourbière de la Barthe, à quelques mètres.

  1. Depuis le parking du Lac Chauvet, dirigez-vous par la petite route vers le sud et en direction du lac. Près de la petite maison, vous pouvez suivre les berges pour prendre quelques photos. Remontez ensuite pour revenir sur le balisage blanc et rouge du GR. N’oubliez pas d’admirer l’oeuvre Horizons au cœur de la hêtraie (balisage HORIZONS « Art-Nature » en Sancy).
  2. Suivez le GR30, tantôt en forêt, tantôt à découvert, pendant environ 2 km. À un croisement en patte d’oie, près du hameau de La Chaux, quittez le GR pour prendre à droite. Remontez le chemin (balisage « PR ») jusqu’au village de Grouffaud. Traversez-le, suivez le chemin et traversez la route départementale 614. Vous passez à proximité d’une croix.
  3. Continuez tout droit en laissant 3 chemins successivement sur votre gauche. Vous passez le lieu-dit les Fraissanges. Prenez la petite route goudronnée à gauche qui se dirige vers les montagnes. Continuez jusqu’à la route D203. Traversez et marchez jusqu’à « Ravel », caractéristique avec son pic et son « château » perché. Vous retrouvez le GR30. Empruntez-le en partant à droite.
  4. Suivez le GR30 jusqu’à la cascade de la Barthe (tout droit et balisé pendant 4 km). Une fois passées la cascade et la tourbière de la Barthe, suivez le GR30 jusqu’à un parking. Suivez le GR30 (qui rejoint le GR4) jusqu’à retrouver le parking du lac Chauvet, en longeant quelques centaines de mètres la route départementale.

L’œuvre Horizons

L'oeuvre : la nature a-t-elle un prix ?

Au milieu de la hêtraie, dans un lieu symbolique et chargé de bonnes ondes naturelles et environnementales, l’oeuvre interpelle. Elle questionne surtout. Derrière la première vision, celle d’un arbre couché, enfermé, plastifié, étiqueté, prêt à vendre, c’est plus que la défense de l’environnement qu’il faut interroger.

C’est aussi la marchandisation constante et, de ce fait le pouvoir que s’octroie l’Homme et le Capitalisme sur tout. La nature a-t-elle un prix ? Doit-on continuer de produire tant, n’importe où, sans limite de ressources ? C’est au lac Chauvet que vous trouverez certainement la réponse.

L'artiste : Jérémie Rigaudeau

Illustrateur et plasticien originaire de Paleyrac, en Dordogne. Jérémie Rigaudeau est un artiste qui aime questionner, notamment sur sa propre position et celle de ses confrères. Il interroge les productions et leur médiation auprès des gens.

Notre avis

Quand « l’Art-Nature » interroge vraiment ces deux notions bien distinctes, c’est forcément une oeuvre réussie. Au delà de la force de cette réalisation à l’échelle 1, c’est aussi le lieu qui imprime vraiment sa marque dans l’imaginaire.

On ne peut être que pensif, déstabilisé, à la fois par la simplicité et par l’actualité de cette installation. La nature a-t-elle un prix, pour nous c’est évident que non. Impossible de la « vendre », mais impossible aussi de compter ses sous quand il s’agit de la défendre. Un grand moment.

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com