Rando Auvergne 013 : Du Paillaret à la Fontaine Salée

15 avril 2017.JeliaFr.0 Likes.0 Comments

Prendre de la hauteur et découvrir l’une des plus belles vallées glaciaires de France, voici ce que vous propose cette longue mais jolie randonnée entre Super-Besse et Picherande. Au détour du puy de Paillaret, admirez la vallée de la Fontaine Salée.

Depuis la Montagne Haute, les crètes du Sancy se dévoilent.

Depuis la Montagne Haute, les crêtes du Sancy se dévoilent.

Super-Besse fait partie de ces stations de ski montées de toutes pièces dans les années 60 comme des œufs en neige. Un mélange détonnant et pas toujours de très bon goût, mais qui permet tout de même à de nombreux vacanciers de venir profiter été comme hiver des activités de « pleine » nature dans le Sancy. La randonnée que nous vous proposons ne vous fera que toucher très rapidement du regard la station de ski, passer sous un téléski, mais en grande partie éviter toute vision humaine. Ce qui tient pratiquement du miracle !

Couleurs somptueuses sur le Sancy en ce début de printemps orageux.

Couleurs somptueuses sur le Sancy en ce début de printemps orageux.


L'eau s'écoule au coeur de la fontaine Salée, vallée glaciaire somptueuse.

L’eau s’écoule au cœur de la fontaine Salée, vallée glaciaire somptueuse.

Depuis le très joli col de la Geneste, vous vous élevez rapidement à la conquête des crêtes du Sancy. Ne vous interdisez pas d’observer les roches qui s’entassent au pied de la montagne, elles renferment certainement de jolies marmottes, qui sortent à partir de la mi-avril et jusqu’à l’automne. Ensuite, la boucle vous emmène du côté du col de Couhay, sans jamais apercevoir la station en bas, seulement les deux téléskis qui assurent la « liaison » l’hiver, entre Super-Besse et sa voisine du Mont-Dore. Suivez le GR30 à la découverte de la superbe vallée de la fontaine salée. Après les marmottes, ce sont les mouflons que vous risquez d’apercevoir ! Au cœur de la Réserve Naturelle, ce cirque glaciaire est un phénomène géologique incroyable, en plus d’être une vallée reposante et majestueuse. Une très jolie randonnée à la journée.

Informations Parcours

Départ : Au col de la Geneste, sur la route entre Picherande et Super-Besse.
Accès : Depuis Clermont-Ferrand, suivre la direction de Besse/Super-Besse. Une fois à Super-Besse, suivre Picherande et Col de la Geneste.
Distance : 15 km
Temps moyen : 5h30
Dénivelé : 550m
Commentaire : Une belle façon de découvrir le massif du Sancy que cette randonnée. Vous n’avez pratiquement jamais de contact avec la station de Super-Besse et ses installations. Le très joli puy de Paillaret vous offre une vue incroyable sur la chaîne du Cantal et le lac Chauvet. Plus loin, la marche le long de la vallée glaciaire de la Fontaine Salée est le moment ultime de cette boucle qui vous fera marcher dans de très jolies étendues d’herbe. Un « must » à faire absolument !

[vc_separator color="orange" style="dashed"]
[vc_tta_section i_icon_fontawesome="fa fa-eye" add_icon="true" title="Détail du Parcours " tab_id="1491651776935-80f59cb1-62bb"]

Du Paillaret à la Fontaine Salée

Information : Vérifiez bien la météo avant de vous lancer dans cette randonnée. Le dénivelé vous obligera à passer plusieurs heures sur les chemins presque nus de végétations et de protections contre le vent et la pluie. N’oubliez jamais, même dans le Massif Central, vous demeurez en MONTAGNE !

Vérifiez bien la météo pour ne pas être surpris par la météo de montagne dans le Sancy. L’humeur est souvent changeante !

Etape 1 : Depuis le petit parking du col de la Geneste face au buron, suivez la direction « Puy de Sancy 5km » indiquée par les panneaux jaunes. Vous devez suivre le marquage rond jaune. Vous vous élevez rapidement et passez à côté du pierrier sous le puy de Paillaret. Continuez votre ascension en suivant les ronds jaunes. Vous contournez en partie le puy de Paillaret jusqu’à une intersection où vous retrouvez les balisages blanc et rouge du GR. Ne partez pas en face mais tournez à gauche, en direction des 2 téléskis (vous ne DEVEZ PAS passer par le col de Couhay).

Le Puy de Paillaret et son immense pierrier ou se nichent les marmottes.

Le puy de Paillaret et son immense pierrier où se nichent les marmottes.


Au loin, derrière vous, les Monts du Cantal.

Au loin, derrière vous, les monts du Cantal.

Etape 2 : Vous allez suivre le GR30 pendant près de 8 km. Le balisage est très bien fait, les bandes rouge et blanc étant peintes très régulièrement sur des piquets de bois. Vous passez sous un autre pierrier. Sur votre droite, un très joli pic : le puy Gros (à ne pas confondre avec celui du côté de La Bourboule/Murat-le-Quaire). Continuez de descendre à travers une très jolie lande. À droite, derrière le puy Gros, se dévoilent toutes les crêtes et le puy de Sancy. Magique. En-dessous, c’est la somptueuse vallée glaciaire de la Fontaine Salée dont les nombreux ruisseaux coulent jusque dans la vallée.

Le cirque de la fontaine Salée depuis le GR30, dans le Sancy.

Le cirque de la fontaine Salée depuis le GR30, dans le Sancy.


La nature est préservée au coeur de la fontaine salée, dans la Réserve Naturelle de Chastreix.

La nature est préservée au cœur de la fontaine salée, dans la Réserve Naturelle de Chastreix.

Etape 3 : Continuez sur le GR30. Vous marchez sur la « Montagne Haute ». Le chemin fait quelques larges épingles. Laissez un chemin sur votre droite (direction Picherande) et continuez sur le GR. Après 6 km, vous traversez un hameau : La Morangie. Continuez votre marche sur le GR30. Vous atteignez le lieu-dit Chareire, base de ski nordique l’hiver. C’est ici que vous devez quitter le GR30 qui file en direction du lac Chauvet (Lac parfaitement rond que vous apercevez pratiquement tout le long de votre randonnée avec, en arrière plan, les très jolis monts du Cantal !).

L'eau, au printemps, se faufile sous les restes de neige. L'Auvergne, château d'eau de la France.

L’eau, au printemps, se faufile sous les restes de neige. L’Auvergne, château d’eau de la France.


Le Lac Chauvet, lac de cratère rond, au loin. Le GR30 continue dans cette direction !

Le lac Chauvet, lac de cratère rond, au loin. Le GR30 continue dans cette direction !

Etape 4 : Empruntez le chemin à gauche au niveau de Chareire (qui suit la D149), puis laissez quelques mètres plus loin la route et le chemin qui part derrière vous à droite. Continuez tout droit. Vous débutez la dernière ascension pour revenir vers le col de la Geneste. Vous montez sur ce chemin bien balisé pendant 4 kilomètres, en suivant la route et ses 2 virages en épingle. Enfin, vous retrouvez le parking et votre point de départ. 

Premières jonquilles de l'année sur ces hauteurs à plus de 1600 mètres d'altitude.

Premières jonquilles de l’année sur ces hauteurs à plus de 1.600 mètres d’altitude.


Par tous temps (ou presque), du printemps à l'automne, une superbe randonnée.

Par tous temps (ou presque), du printemps à l’automne, une superbe randonnée.

[/vc_tta_section][vc_tta_section i_icon_fontawesome="fa fa-map-signs" add_icon="true" title="Cartographie du parcours " tab_id="1491651776986-825a1a04-9639"]
[/vc_tta_section]

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com