Garde-Guérin et gorges du Chassezac – Rando Lozère

10 octobre 2018.JeliaFr.1 Like.0 Comments

Les gorges du Chassezac et la Garde-Guérin sont deux immanquables, indispensables même ! Un décor naturel somptueux a servi à l’ingéniosité de l’Homme pour construire ce très joli village. Le reste, le temps et l’érosion l’ont fait. 

Depuis le hameau de La CHalmette, vue sur le Mont-Lozère et les gorges du Chassezac

Depuis le hameau de La CHalmette, vue sur le Mont-Lozère et les gorges du Chassezac


Faites attention les gorges du Chassezac sont sauvages et peuvent être dangereuses !

Faites attention les gorges du Chassezac sont sauvages et peuvent être dangereuses !

Quand on pense au Chassezac, c’est avant tout pour le « spot » de canyoning et d’escalade que la rivière représente. Sa réputation est bien réelle dans le milieu des sports de nature. C’est aussi un superbe endroit pour randonner. Nous vous parlions du GRP du tour du Chassezac, mais une courte balade à faire en une demi-journée vous permet déjà de goûter aux surprises de cette jolie rivière qui poursuit ensuite sa descente vers l’Ardèche.

Ici, sur les hauteurs de Villefort et de son Lac, se dresse la Garde-Guérin. Village fortifié sur le chemin de Régordane. Bien avant que le bassin Lyonnais et du Rhône ne s’ouvrent, Paris était relié au Languedoc par cette voie romaine qui traversait le Massif central du Nord au sud. On peut encore apercevoir certains des pavés. La « voie » est même plus ancienne encore puisqu’elle a servi à la transhumance et était un passage naturel. Un GR, le GR700, propose une très jolie randonnée depuis le Puy-en-Velay jusqu’au sud des Cévennes.

La Garde-Guérin devant les montagnes des Cévennes.

La Garde-Guérin devant les montagnes des Cévennes.


Ambiance surl les plateaux lozériens près du CHassezac

Ambiance surl les plateaux lozériens près du CHassezac

L’Histoire de la Garde-Guérin est mouvementée. Pas dans sa construction, mais dans son origine ! Sur ce tronçon entre La Bastide et Villefort, à plus de 900 mètres d’altitude parfois sur ce plateau dénudé, les pillards étaient nombreux. Un accord fonda le Castrum de la Garde-Guérin pour défendre le chemin de Régordane. Chevaliers s’y installèrent avant que le village ne s’agrandisse. Aujourd’hui, c’est une très jolie halte sur les sentiers de randonnée. Ne ratez pas notamment le comptoir de la Régordane et ses nombreux produits locaux. Les artistes ont domicile dans ce Plus Beau Village de France. Ne manquez pas non plus la vue à 360° depuis la Tour et le « plongeon » dans le Chassezac.

Informations Parcours

Difficulté
Note globale
Panoramas
Patrimoine
Tranquillité
Faune et Flore

Départ : Village de la Garde-Guérin
Accès : Depuis Langogne, Alès ou Mende, suivre Villefort puis La Garde-Guérin
Distance : 8 km
Temps moyen : 3h30
Dénivelé + : 490 m
Commentaire : Un plaisir immense que celui de découvrir et parcourir les gorges du Chassezac, petit paradis pour les amoureux de nature et de sensations fortes. Les plateaux ouvrent des panoramas incroyables sur le Mont Lozère, la rivière du Chassezac est impressionnante et le village de la Garde-Guérin somptueux sur son plateau. Un « must » !

Le parcours en détail

De la Garde-Guérin aux gorges du Chassezac

Information : ce sentier peut se faire dans les deux sens. ATTENTION, le Chassezac est une rivière sauvage et ses gorges impressionnantes. Le niveau technique de cette randonnée est important. Informez-vous également sur les conditions météorologiques avant de partir. Les débits peuvent être forts en cas de pluie, il existe également des barrages en amont de la rivière qui peuvent être dangereux.

Etape 1 : Depuis le hameau de la Garde-Guérin, passez devant la Tour (vue panoramique au sommet) puis dirigez vous à gauche vers la sortie du village. Empruntez le chemin direction Le Mont pendant 1 kilomètres. Vous passez 2 très jolies Croix. Au premier carrefour, emprunter le chemin qui part à gauche et descend vers les gorges du Chassezac. Poursuivre sur ce chemin en lacets pendant 1,5 km environ. Attention, chemin très raide et difficile ! Vous arrivez sur la rivière Chassezac. Traversez-là.

Dans les ruelles de la Garde-Guérin, plus beau village de France

Dans les ruelles de la Garde-Guérin, plus beau village de France


Sur le sentier des gorges du Chassezac.

Sur le sentier des gorges du Chassezac.

Etape 2 : Remontez ensuite sur le sentier parfois un peu effacé à travers la forêt. Le chemin est raide, en lacets. Il y a « plusieurs » sentiers, tous débouchent en haut près du très joli hameau de la Chalmette. Faites une pause et profitez des panoramas sur la Garde-Guérin en face et le Mont-Lozère. À La Chalmette retrouvez le marquage du GRP (Jaune et Rouge) et partez à gauche en direciton du Roure. Poursuivez sur ce sentier jusqu’au hameau.

Vue sur les gorges du Chassezac

Vue sur les gorges du Chassezac


Sur l'autre versant des gorges du Chassezac

Sur l’autre versant des gorges du Chassezac

Etape 3 : Dans le hameau, près des dernières maisons dans le virage en épingle, quittez le GR/GRP pour prendre un sentier à gauche. Celui-ci fait plusieurs lacets pour redescendre dans la forêt vers le Chassezac. Traversez à nouveau la rivière (faites très attention au débit/courant…). Remontez par le sentier en face assez marqué à travers les arbres, celui-ci monte en lacets également parfois assez durement. Faites-vous confiance ! Vous débouchez ensuite sur l’ancienne route désormais voie verte. VOus n’avez plus qu’à suivre la voie verte en partant à gauche puis la direction de la Garde-Guérin.

Sur le GRP Tour du Chassezac

Sur le GRP Tour du Chassezac


Retour à la Garde-Guérin par la voie verte du CHassezac

Retour à la Garde-Guérin par la voie verte du CHassezac


L'une des croix de la Garde-Guérin marque la fin du parcours.

L’une des croix de la Garde-Guérin marque la fin du parcours.

Cartographie

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com