Rhone-Alpes 002 : Le Gerbier de Jonc et les sources de la Loire

21 septembre 2016.JeliaFr.0 Likes.1 Comment

Voici face à vous le sommet préféré des touristes en Ardèche. Derrière les gorges, le Gerbier-de-Jonc est le lieu touristique le plus admiré du département ardéchois. Cela pourrait vous faire fuir. Mais le charme du lieu, sa richesse géologique et ses innombrables intérêts naturels font de cette grande butte un détour presque obligatoire dans le cheminement du marcheur. Privilégiez les périodes hors vacances scolaires pour grimper là-haut, pourquoi pas après la fonte des neiges et au moment où les fleurs pointent leur nez.

Le vue depuis le Gerbier de Jonc.

Le vue depuis le Gerbier-de-Jonc.

Soyons un peu scientifiques dans nos propos… La « butte » dont on parle en introduction est en fait un suc, le plus célèbre d’ailleurs du haut de ses 1.551m tout de même. On parle de protubérance phonolitique, la phonolite étant une variété particulière de roche volcanique très présente, bien entendu, dans le Massif Central (notamment sur les Roches Tuilière et Sanadoire dans le Puy-de-Dôme ou au puy Griou dans le Cantal).

Le Gerbier-de-Jonc est donc un gros amas de cailloux volcaniques gris, que l’on s’empresse avec ardeur d’escalader pour admirer la vue au sommet. Sa forme très particulière (même si les sucs sont nombreux en Ardèche) en fait un lieu assez mystérieux, où l’imagination vogue rapidement. Le Gerbier domine une lande restée sauvage, parsemée de jolis bois, de petits lacs de montagne et de tourbières. Il abrite surtout les prémices de ce qui deviendra le plus long fleuve de France quelques kilomètres et départements plus loin : la Loire. Les 3 sources du fleuve prennent forme ici, au pied du Gerbier-de-Jonc, renforçant encore un peu plus l’importance du lieu.

Informations Parcours

Départ : Parking du Gerbier-de-Jonc – Sur la D378
Accès : Depuis le Puy-en-Velay, suivre le Monastier-sur-Gazeille puis le Mont-Gerbier-de-Jonc.
Distance : 4 km
Temps moyen : 1h
Dénivelé + : 145m
Niveau : Balade / randonnée facile
Carte : IGN TOP25 2836 OT

Commentaire : Après le Mézenc, le Gerbier-de-Jonc et l’autre grand classique des montagnes ardéchoises. Du haut de ce « suc » tout rond et plein de pierres, la vue est dégagée sur les départements de l’Ardèche et de la Haute-Loire. Le panorama est très joli, bien que « limité » en terme de distance. La montée est aménagée, avec des passages à la limite de l’escalade, de quoi donner un petit coup de « piquant » et d’aventure. En bas, le lieu est très aménagé (donc très touristique… revers de la médaille) mais néanmoins encore préservé ! Et la découverte des sources de la Loire est une jolie cerise ! Une chouette promenade, donc, accessible et à faire une fois au moins dans sa vie de marcheur.

[vc_separator color="orange" style="dashed"]
[vc_tta_section i_icon_fontawesome="fa fa-eye" add_icon="true" title="Détail du Parcours " tab_id="1491651776935-80f59cb1-62bb"]

Le Gerbier-de-Jonc et les sources de la Loire

Etape 1 : Depuis le parking, tout est très simple. Suivez les indications 🙂 Le sommet du Gerbier-de-Jonc est en effet indiqué par un panneau, vous devez passer derrière la maison en restauration (qui accueillera une exposition et le centre touristique du lieu) et suivre le marquage bleu. Attention l’ascension du Gerbier-de-Jonc se fait obligatoirement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Vous partez par la droite, pour redescendre une fois au sommet par la gauche. Il est d’ailleurs très important de respecter ce sens et de bien marcher sur le sentier balisé. Parce que c’est dangereux, parce que se croiser est parfois impossible et parce que la nature doit être respectée et l’érosion limitée vu le nombre de passages chaque année.

La montée sur le Gerbier-de-Jonc est entièrement amménagée à travers les roches volcaniques. Heureusement !

La montée sur le Gerbier-de-Jonc est entièrement aménagée à travers les roches volcaniques. Heureusement !

Etape 2 : Après une légère escalade (le dénivelé est assez faible, mais sur une distance très courte) vous découvrez le sommet et les nombreux cairns qui donnent un sentiment de grandeur supplémentaire au suc du gerbier. Une belle vue s’ouvre sur les montagnes ardéchoises, sur le Mézenc notamment (à découvrir ici). Redescendez (prudence !) en suivant toujours le parcours pour retrouver le parking.

Au sommet du Gerbier-de-Jonc, les Cairns forment de véritables montagnes ! L’esprit est lunaire, l’imagination tourne à plein régime !

Au sommet du Gerbier-de-Jonc, les cairns forment de véritables montagnes ! L’esprit est lunaire, l’imagination tourne à plein régime !

Etape 3 : Avant de rejoindre votre véhicule, nous vous proposons une petite boucle de 2 kilomètres en suivant le sentier balisé pour découvrir les sources de la Loire. Au parking, traversez la route et empruntez le chemin qui descend (pratiquement en face du bar/restaurant du Gerbier de Jonc). Vous longez un ruisseau pendant 200m, coupez une route pour emprunter ensuite une piste plus large. Vous êtes au cœur des sources de la Loire. Parcourez 600m avant d’emprunter un sentier à gauche qui remonte. Vous traversez des zones de tourbières. Sous vos pieds l’eau qui se jette plusieurs centaines de kilomètres plus loin dans l’Atlantique. Arrivez jusqu’au lieu-dit le Sagnas (ferme). Vous retrouvez la route D378. Longez-la par la gauche pour retrouver votre véhicule.

Que la montagne (ardéchoise) est belle ! Profitez en

Que la montagne (ardéchoise) est belle ! Profitez-en

[/vc_tta_section][vc_tta_section i_icon_fontawesome="fa fa-map-signs" add_icon="true" title="Cartographie du parcours " tab_id="1491651776986-825a1a04-9639"]
[/vc_tta_section]

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com