Top
  >  Apprecier   >  Inclassables   >  15 destinations à découvrir en 2019 dans le massif central
Découverte du château d'Alleuze, ses ruines domptées par la Truyère

On vous souhaite une bonne année 2019 ! On espère pour vous qu’elle sera remplie de découvertes, de randonnées, de paysages, de nature, d’écologie, de tolérance… Pour cette année, on a surtout un vœu : celui de partir le moins loin possible. Pour vous, voici notre sélection de 16 destinations que l’on vous propose de découvrir cette année !

Pour les « voyageurs », les articles fleurissent sur les plus belles destinations à parcourir en 2019. Au-delà du fait que la plupart de ces destinations n’ont rien « d’inédit », parfois sont même des destinations touristiques importantes et touchées par le tourisme de masse, nous sommes souvent assez perturbés de voir que la plupart de ces articles font la promotion de destinations toutes plus lointaines les unes que les autres…

 

En 2019, pourquoi partir loin ?!

 

Et si, désormais, le must en termes de voyages c’était de partir… tout près de chez soi ? Dans les terres du milieu, on en est convaincu depuis toujours. C’est pour cela qu’on vous vante les mérites de toutes les destinations du Massif central. La France est un petit bijou, nos territoires sont encore préservés. Vous êtes auvergnat ? Découvrez l’Aveyron. Vous êtes aveyronnais ? Découvrez la Lozère. Vous êtes Lozérien ? Découvrez le Limousin… Les combinaisons sont multiples. Et même à quelques kilomètres de chez vous, des surprises vous attendent !

[ish_headline tag_size= »h2″ align= »center » icon= »ish-icon-heart »]la sélection, en images[/ish_headline][ish_gallery images= »4026,3103,4307,4073″ gallery_type= »slideshow » open_popup= »no » columns= »1″][ish_headline tag_size= »h2″ align= »center » icon= »ish-icon-down-big »]Nos 15 destinations coup de cœur en détail[/ish_headline]
[ish_tgg_acc][ish_tgg_acc_item el_title= »Les Combrailles – Puy-de-Dôme » active= »yes » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »1569″ size= »theme-large »]

Vous n’y aviez peut-être pas pensé ? En effet, les Combrailles ne viennent pas forcément instantanément à l’esprit des visiteurs pour prendre quelques jours de repos. Pourtant, c’est un territoire attachant et prometteur.  Les Combrailles sont une terre où l’eau dévale et creuse. Elle forme par endroit de petits miracles naturels et géologiques.

Les gorges de la Sioule font partie des incontournables du coin. Une nature généreuse, boisée, où la rivière crée d’impressionnants méandres, comme celui de Queuille. Levez la tête et vous apercevrez, plus loin, le somptueux Viaduc des Fades. Le Gour de Tazenat offre à la fois le mystère et la baignade. Un lac de cratère, cousin du célèbre lac Pavin. Depuis la Roche Sauterre, c’est toute l’Auvergne qui affichera ses plus beaux atouts : le Sancy, la Chaîne des Puys voisine, le Forez… Des panoramas époustouflants dans ces terres volcaniques et vallonnées. On vous le promet, ce sera une belle rencontre et un souvenir qui vous marquera, que votre séjour dans les Combrailles.

> Idée randonnée sur la Sioule et au viaduc des Fades
> Découverte de la faune à l’étang de Pulvérières

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Un selfie au Méandre de Queuille
  • Un tour du côté du Gour de Tazenat
  • Une baignade au lac des Fades-Besserves

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme des Combrailles.

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »La Montagne du Bougès – Lozère  » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »2229″ size= »theme-large »]

Que diable est-ce cet endroit ? Et bien, une petite pépite que nos grands-parents chérissent depuis des décennies. Ici, la forêt a pris peu à peu le pas sur les panoramas. Qu’importe, ils sont encore suffisants sur les Cévennes et la belle Lozère. Car oui, le Bougès est une crête montagneuse au cœur du département le moins peuplé de France. Plus au nord, le Mont Lozère étire ses plateaux. Plus bas, la Corniche des Cévennes et la Vallée française barrent la route avant la grande descente vers la Méditerranée.

Ici, les activités ne sont pas nombreuses et peu variées. Mais la randonnée à elle seule réserve déjà de délicieux moments. Elle peut se faire à pied, à VTT, à cheval, avec un âne… Le Bougès est un prétexte à explorer les hameaux et les sentiers. Depuis, par exemple, le Pont-de-Montvert et jusqu’à Florac. Oui d’accord, on élargit un peu la zone. Mais quand on aime, on ne compte pas.

> Découvrir la randonnée du Rocher de l’Angrisio et du Signal de Ventalon

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Le coucher de soleil depuis le Signal de Ventalon
  • Une randonnée sur les crètes du Bougès
  • Une tête dans les sources du Tarn, quelques kilomètres à pied depuis le Bougès

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme des Cévennes Mont Lozère.

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Les Monts du Cézallier – Puy-de-Dôme et Cantal » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »3013″ size= »theme-large »]

Vous rêviez de la Mongolie pour 2019 ? On vous offre tout aussi bien (voire mieux, chauvinisme oblige…). Le Cézallier fait partie de ces territoires que l’on adore pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’il est authentique, au terme non galvaudé et marketé. Ensuite parce que le tourisme n’est pas ici vécu comme une activité massive. Non, plutôt comme l’exigence de faire découvrir une terre incroyable et de transmettre. Enfin, parce qu’il est un condensé de ce que la nature réserve de meilleur.

Des étendues sauvages, des paysages de hauts plateaux, une faune et une flore discrète mais incroyable, des sentiers à perte de vue, l’absence totale par endroit de l’Homme. Parmi les petits bijoux, la Réserve Naturelle des Sagnes et de la Godivelle, la cascade des Veyrines, les nombreux burons, la ligne de chemin de fer touristique du Gentiane Express… Randonnez, pédalez, admirez, profitez !

> Découvrir la randonnée du Lac de Bourdouze (porte du Cézallier)

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Un pique-nique près de la cascade des Veyrines
  • Une randonnée depuis la Godivelle
  • Un aller (sans retour ?) dans le Gentiane Express

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme d’Issoire ou sur le site internet de l’Office de Tourisme des Hautes Terres

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Larzac et Dourbie – Aveyron  » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4310″ size= »theme-large »]

Un nom qui parle. Pour nous, de la façon la plus positive qu’il soit ! Les images que l’on se fait du Larzac sont souvent les vraies. Mais en vrai, c’est encore mieux. Des landes infinies ou les herbes font le bonheur des brebis et des pâtures. Tout comme les Cévennes, les Causses et le Larzac sont eux aussi inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour l’activité agropastorale, notamment.

Les Templiers ont laissé leurs marques, les villages historiques ne manquent pas. Vos pas vous mèneront à la Cavalerie, La Couvertoirade, Sainte-Eulalie de Cernon, le Pas de Jaux, Saint-Jean d’Alcas. Ils vous transporteront aussi sur les nombreux GR et PR qui sillonnent le territoire. Les sports de pleine nature ont ici pignon sur sentier. Finissez en beauté, et en balcon, au bout du bout du Larzac avec vue imprenable sur les gorges de la Dourbie, les Causses et les Cévennes plus lointaines.

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme Larzac et Vallées

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Les gorges du Viaur – Aveyron  » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4824″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

Au milieu du Ségala coule une rivière. Une frontière, même. Le Viaur partage l’Aveyron et le Tarn, le Rouergue et l’Albigeois, la Gascogne et le Languedoc. Il forme de splendides gorges. Moins réputées que celles du Tarn ou de l’Allier, elles n’en demeurent pas moins impressionnantes et captivantes. Une belle idée de randonnée que de faire, par exemple, le GR de Pays des Gorges du Viaur (75 kilomètres environ, 3 à 4 jours).

Chapelle de Las Planques, Viaduc du Viaur, Château de Thuriès, Moulin de la Calquière, le pont du Diable, la chapelle des Infournats, Laguépie, Saint-André de Najac, Pampelonne… Voilà, dans le désordre, les incontournables que vous rencontrerez sur votre chemin. Sans oublier, bien entendu, de nombreux espaces naturels sensibles et d’impressionnants méandres et à-pics.

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Découvrir le superbe viaduc du Viaur
  • Un coucher de soleil au château de Thuriès
  • Une descente du Viaur en canöé

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme du Ségala Tarnais ou sur le site internet de l’Office de tourisme du Ségala Aveyronnais

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le Meygal (et Mézenc) – Haute-Loire » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »1383″ size= »theme-large »]

Parfois à l’ombre de ses voisins, Forez, Velay, Pilat … Le massif du Meygal (et son illustre voisin le Mézenc) a pourtant tout d’un grand ! Qu’il faut découvrir de toute urgence et en toute saison. Si l’on commence par l’hiver, vous pourrez parcourir les dizaines de kilomètres de pistes de ski de fond ou de raquettes, à travers de très jolies forêts. Le tout au pays des sucs et des « volcans sans cratères ». L’activité volcanique est ici ancienne mais elle a façonné de jolis paysages d’altitude.

Le point le plus haut est le Testavoyre, qui en été devient un parfait point de vue sur le massif central. Vous pourrez y monter à pied, parcourir les environs à VTT ou bien vous essayer à la grimpette et l’escalade. De très jolis hameaux et villages, où les maisons ont de petites ouvertures et de larges murs de pierre. Témoin d’un passé (et d’un présent) un peu frisquet et authentique. Profitez de votre venue dans le Meygal pour vous promener également dans le Mézenc !

> Découvrir une randonnée panorama sur le Mézenc

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Découvrir le panorama au pic du Lizieux
  • Faire un bivouac au milieu des sucs
  • Découvrir le Meygal et le Mézenc l’hiver, sous la neige et en ski nordique

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme Mézenc-Loire-Meygal

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »La Xaintrie – Corrèze et Cantal » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4832″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

La … quoi ? La Xaintrie, cette contrée dont le nom semble tout droit sorti des meilleurs épisodes d’Astérix ou de Kaameloot. Pas de blague, pourtant. La Xaintrie et un vrai territoire. Un beau territoire. Majoritairement Corrézienne, la Xaintrie confie sa partie sud au Cantal. Ici, comme dans bien des endroits du massif central, la nature est édifiante. Une architecte de jolis paysages.

La Dordogne, Beaulieu et Argentat forment la frontière nord de la Sainte Trie (le nom historique et plus français de cette zone naturelle). Les Tours de Merle, c’est un peu la cerise sur le gâteau. L’incontournable du coin. De splendides vestiges médiévaux perdus sur une île au milieu de la rivière Maronne. Entre Xaintrie blanche, noire ou cantalienne, il est certain que vous trouverez chaussure… et paysages à votre pied !

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • S’initier à l’escalade
  • Se prendre pour un seigneur dans les Tours de Merle
  • Admirer la vue depuis le Rocher du peintre

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’Office de Tourisme de Corrèze

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le Livradois – Puy-de-Dôme » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »3278″ size= »theme-large »]

Il y a des phrases et des mots qui ne trompent pas. Si vous feuilletez brochures et guides touristiques, vous entendrez peut-être parler de Toscane Auvergnate lorsqu’il s’agit d’identifier le Livradois. Cela donne une idée, certes assez large, de ce qu’est ce territoire de moyenne montagne coincé entre son voisin « ainé » Forez et la plaine de la Limagne.

De vallons en forêts, arpentez le Livradois entre villages et fermes isolées. La forêt est reine. Vous embrassez ici une large partie de l’Auvergne. On entend dire, même, que vous contemplez les monts Arvernes dans leur intégralité. Suffisant pour nous donner envie de découvrir ces lieux où agriculture, pâture, bois et rivières forment un parfait mélange.

> Découvrir la randonnée du château de Mauzun

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Faire une balade autour des Martinanches et de la ferme fortifiée du Bost
  • Découvrir les villages de Cunlhat, Saint-Germain l’Herm, Billom, Arlanc…
  • Descendre jusqu’à Ambert emprunter le train touristique et ses vues imprenables entre Livradois et Forez

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de la Maison du Tourisme du Livradois-Forez

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le Tanargue – Ardèche » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4827″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

On dit même le GRAND Tanargue, lorsque l’on parle du point le plus élevé de ces terres parmi les destinations les plus prisées des touristes en Ardèche. Le Tanargue est à la limite de la Vallée du Rhône plus basse et forme ainsi l’un des premiers massifs lorsque vous venez du Sud-Est et que vous accédez au massif central. Une montagne au caractère typiquement cévenol, avec des épisodes de pluie parfois conséquent, une forêt dense en-dessous de 1,000 mètres et quelques crêtes acérées.

La Croix de Bauzon est certainement l’un des points de chute les plus connus du coin. Et l’hiver, en cas de chute, vous serez amorti par une belle neige et de belles pistes de ski et de raquettes. Sinon, vous retrouverez ce qu’il faut de sentiers pour randonner. Levez les yeux au ciel pour apercevoir quelques rapaces qui élisent ici facilement domicile. Si vous êtes amateur de cyclotourisme, quelques cols et routes empruntées régulièrement par le tour de France sauront vous satisfaire. Et pour ceux qui préfèrent la détente, Saint-Laurent les Bains et les thermes vous attendent en bas de la vallée.

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Rencontrer les brebis sur les hauts plateaux d’estive
  • Sauter en parapente depuis le Col de Meyrand
  • S’émerveiller dans la Tourbière de la Tuilière

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme Cévennes Ardèche

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le Val d’Allier – Allier  » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4828″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

Si vous êtes amateur de faune et de flore, voici un petit paradis que de nombreux oiseaux choisissent comme destination. Le Val d’Allier se situe… dans le département de l’Allier. Jusqu’ici, tout le monde suit. Au sud de Moulins, c’est une zone naturelle protégée qui s’étire sur 21 km environ. Plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux pour la rivière Allier qui retrouve ici le caractère sauvage qu’on lui connaît plus haut dans les gorges … du côté de la Lozère et de la Haute-Loire.

Le décor ainsi planté, vous pourrez parcourir sur des sentiers de découverte et aménagés une belle partie des méandres de la rivière. Des visites thématiques sont souvent organisées par la Réserve et l’Espace Val d’allier. Prenez également le temps de poursuivre votre visite jusqu’à Moulins, pour découvrir le Mupop, le centre national du Costume de Scène, le Musée de l’Illustration Jeunesse.

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Apercevoir martin-pêcheur, aigrette gazette, balbuzard pêcheur
  • Profiter des sentiers de découvertes aménagés pour la randonnée
  • Visiter Moulins et ses environs

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme de Moulins

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Les Causses du Quercy – Lot » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4829″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

Reconnu Géoparc par l’UNESCO. Cela en dit long sur les forces et le caractère géologique exceptionnel que vous rencontrerez dans le causse du Quercy ! Un territoire jalonné de nombreux habitats et sites naturels. Les grottes, aven, falaises, gouffres… sont nombreux. Le plus connu restant, bien entendu, le gouffre de Padirac qui vous entraîne dans une rivière souterraine à plus de 100 mètres de profondeurs.

Parmi les autres pépites ? Rocamadour, perchée au sein de la roche, ou Saint-Cirq-Lapopie parmi les plus beaux villages de France. La rivière Lot sert ici de fil conducteur et déroule des paysages parfois encaissés, parfois à découvert. La nuit, les étoiles brillent dans un ciel nettoyé de nombreuses pollutions lumineuses. Et que dire de la gastronomie ? Entre les montagnes auvergnates et le Périgord, les causses du Quercy savent parfaitement recevoir le visiteur assoiffé de découvertes, de loisirs nature et … de bons repas !

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Plonger dans les entrailles du gouffre de Padirac
  • Découvrir le Lot, sur l’eau
  • Visiter et dévorer Saint-Cirq Lapopie

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme Vallée de la Dordogne

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »La Montagne Noire – Haut-Languedoc » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4830″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

C’est le territoire le plus au sud du Massif central. Une montagne qui hésiterait presque avec les Pyrénées que l’on aperçoit parfois. La montagne noire est bien issue du soulèvement central de la France et coupe les départements du Tarn, de l’Aude, de la Haute-Garonne et de l’Hérault. Son sommet est le Pic Nore, à 1211 m.

Serre de Montredon, Plateau du Sambrès, Pic de Montaud, Lac de la Galaube, Lac de Laprade, cascade de Cubservies, châteaux de Lastours, village de Saissac, Sources du Canal du Midi… Un panel de lieux et de décors que tous les locaux vous évoqueront. Là comme partout ailleurs dans les terres du milieu, la randonnée, le VTT et les grands espaces sont la base.  Un conseil ? Prévoyez du temps ! Et pourquoi ne pas élargir votre séjour en visitant le Parc naturel Régional du Haut-Languedoc ?

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Se balader à vélo le long des sources du Canal du Midi
  • Se rafraîchir près de la cascade de Cubservies
  • Découvrir les vieilles pierres de Lastours ou Saissac

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme de la montagne noire

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le Mont Mouchet et Margeride – Haute-Loire et Lozère » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4831″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

C’est d’abord un nom qui sonne comme celui de la mémoire. La seconde guerre mondiale a ici, comme dans beaucoup d’autres secteurs du Massif Central, laissé des traces indélébiles. Un maquis était constitué de résistants qui furent ensuite massacrés pendant de sanglants combats en juin 1944. Aujourd’hui, un Musée et une stèle rappellent l’Histoire sur ces lieux.

Au-delà du passé, c’est aussi un présent. Celui de la Margeride, terre qui ne craint plus la bête du Gévaudan et qui offre au détour de ses plateaux et forêts de surprenants points de vue sur les Cévennes, le Cantal, l’Aubrac… Le Mont Mouchet s’élève à 1497 mètres. À la hauteur de tout ce que peut vous offrir la nature.

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Photographier les points de vue à 360° sur l’Aubrac, le Cantal, le Velay, les Cévennes
  • Visiter le Musée de la Résistance
  • Faire du VTT sur les terrains roulants de Margeride

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme du pays de Saint-Flour

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le Massif des Monédières – Corrèze » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4826″ size= »theme-large » show_caption= »yes »]

Le granite, encore lui, forme cette fois-ci un massif au sud-ouest du plateau de Millevaches. Une rupture géologique qui marque la frontière quasi-naturelle du massif central et du grand ouest. Paysages boisés et sucs arrondis seront les témoins de vos longues après-midis de randonnée . Jusqu’au Puy des Monédières (point le plus haut) ou le Puy May. Panoramas immanquables sur l’est et l’Auvergne.

Parmi les activités, vous aurez largement de quoi satisfaire toute votre troupe ou vous même). Paddle, canöé, baignade … pour le côté aquatique. VTT, randonnée, marche nordique, parcours d’orientation … pour le côté terrien. De jolis petits hameaux et villages ponctuent vos parcours en voiture ou à cyclo. Une bonne alternative aux « paradis naturels » devenus sur-fréquentés.

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Essayer le paddle sur le lac des Barriousses
  • Découvrir la course d’orientation à Chamberet
  • Monter au Suc au May, découvrir le panorama sur les volcans d’Auvergne à l’Est

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme Vézère-Monédières

[/ish_tgg_acc_item][ish_tgg_acc_item el_title= »Le long de La Truyère – Cantal et Aveyron » icon= »ish-icon-right-open »]
[ish_image image= »4590″ size= »theme-large »]

C’est un nom que les vacanciers découvrent pour la plupart en passant sur l’autoroute. Beaucoup n’y prêtent pas attention. Quelle erreur. Si La Truyère ne fait pas partie des cours d’eau les plus connus de France, elle est pourtant un petit paradis sauvage. Depuis les contreforts de la Margeride, elle trace son chemin jusque dans l’Aveyron pour se jeter dans le Lot.

Sur près d’une centaine de kilomètres, elle décline ses charmes en somptueuses gorges, en lacs de barrages et en secteurs plus discrets. Cantal et Aveyron se partagent les panoramas et les lieux les plus épatants. Depuis le célèbre Viaduc de Garrabit, longez les différents barrages qui forment  les lacs de Grandval, Lanau et Sarrans. Levez les yeux pour laisser votre imagination rêver au Moyen-Âge grâce aux châteaux d’Alleuze ou de Valon. Une rivière et des méandres qui vous laisseront songeurs.

> Découvrir la randonnée autour du Château d’Alleuze

[ish_icon icon= »ish-icon-camera » align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]Notre top 3[/ish_text_separator][ish_list]

  • Prendre le train pour passer sur le viaduc du Garabit, avant de l’admirer d’en-dessous grâce aux mini-croisières
  • Admirer les forteresses de Valon ou d’Alleuze
  • Faire du ski nautique sur l’un des barrages de la Truyère

[/ish_list]

[ish_icon icon= »ish-icon-link-2″ align= »center »][ish_text_separator tag_size= »h4″ align= »center »]En pratique[/ish_text_separator]

Retrouvez toutes les informations pratiques, des idées de séjours et d’activités, des hébergements sur le site internet de l’office de tourisme du pays de Saint-Flour et sur le site internet de l’office de tourisme de l’Aveyron

[/ish_tgg_acc_item][/ish_tgg_acc]
[ish_gallery images= »4842,4843,4844,4845″ gallery_type= »slideshow » columns= »1″]

Poster un commentaire