Topo-City 03 : À la découverte d’Albi.

5 octobre 2016.JeliaFr.0 Likes.0 Comments

Attention, un patrimoine mondial de l’UNESCO s’offre à vous ! Albi est majestueuse, elle s’étend le long du Tarn (qui prend sa source sur le Lozère ...) et ne demande qu’à partager avec vous ses somptueux trésors. Il y a bien sûr la Cathédrale, la cité Épiscopale, Toulouse-Lautrec … mais ce qui plaît encore d’avantage à Albi c’est cette impression folle de se croire dans un petit village des années 50, et d’être en fait dans la troisième ville la plus peuplée de l’ex-région Midi-Pyrénées. Si vous avez du temps libre, perdez le en priorité à Albi 😉

Albi la orange ... et rose ... et rouge aussi !

Albi la orange … et rose … et rouge aussi !

Il faut bien l’avouer, on prend des risques. Les puristes déjà s’exclament ! « Albi dans le Massif Central ? MENSONGE » … Il est vrai, on vous l’accorde, que ce n’est pas très clair. Mais Albi est à la toute limite des montagnes de la France Centrale. Alors, oui, Albi ce sont les terres du milieu, et c’est nous même qui avons tranché !

Et puis, se passer d’Albi, ce serait incroyablement stupide ! Cette ville est un pur bonheur orange et rose, pleine de chaleur, qu’on a envie de gouter comme un bonbon. De loin l’une des cités les plus emblématiques de notre cher hexagone. Ici, au cœur du Tarn, il y a tout ! Et c’est cela que l’on vous propose de découvrir dans ce nouveau topo-guide spécial « ville ».

 


INFORMATIONS PARCOURS

Départ : Camping Albirondack – Albi
Accès : En train / En Bus / En voiture
Distance : 8,5 km
Temps moyen :  Journée entière (au moins …)
Dénivelé positif maximum : 76m
Niveau : Balade du dimanche !


DETAIL PARCOURS – À la découverte d’Albi

Etape 1 : Notre point de départ à nous, c’était le camping d’Albi (Albirondack Park) ou nous avons passé la nuit. Mais sachez que la promenade peut débuter à tout moment, puisque c’est une boucle 🙂 Garez vous, si vous le souhaitez, en centre-ville ! Pour nous, la balade commençait donc dans les « faubourgs » d’Albi. Rien d’extraordinaire à voir ? Non en effet … Mais Albi possède des petites richesses cachées. La voie verte en est une. Sur 4 km, un petit chemin de randonnée chemine entre les arbres et le ruisseau de Caussels, vous évitant de passer dans les rues albigeoises pour atteindre directement le Tarn et le centre-ville. Une première partie de balade fort agréable, avant de déboucher sous le Pont Neuf, à l’embouchure du ruisseau et du Tarn. Suivez les berges, et découvrez de part et d’autres de superbes points de vue sur la rivière et sur les maisons albigeoises.

Le Tarn coule au milieu d'Albi

Le Tarn coule au milieu d’Albi

Etape 2 : Sur votre droite, avant le Pont-Vieux, vous pourrez découvrir une usine hydro-électrique. Après avoir franchi le Pont-Vieux, sur votre gauche au dessus de votre tête se dresse une imposante muraille surmontée d’un corridor, sur lequel des badauds doivent marcher. Soyez patients, bientôt, vous serez là-haut. En attendant, poursuivez votre promenade le long des berges. Après 200 mètres, le chemin monte à gauche pour rejoindre la rue du CastelViel. À droite, l’école européenne de l’art et de la matière. Plus loin en empruntant la rue par la gauche, vous découvrez les arcades et les arches, ainsi que la place du Château (aujourd’hui disparu).

Albi rayonne, dès le petit matin. Ses ruelles sont exquises à parcourir.

Albi rayonne, dès le petit matin. Ses ruelles sont exquises à parcourir.

Il fait bon vivre dans les rues d'Albi !

Il fait bon vivre dans les rues d’Albi !

Vue sur les hauteurs et le clocher.

Vue sur les hauteurs et le clocher.

Etape 3 : Face à vous, la somptueuse cathédrale Saint-Cécile se dresse enfin ! Continuez dans sa direction est découvrez de l’extérieur cet incroyable bijou d’architecture. Vous avez pénétré dans la fameuse cité épiscopale, celle-là même qui est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Le clocher de la cathédrale, en tour de guet, atteint 78 mètres de haut. Cette imposante construction, débutée au XIIIe siècle, est la plus grande cathédrale en brique du monde. Cette brique orange/rose est d’ailleurs l’un des emblèmes de la ville et, plus globalement, de la région Midi-Pyrénées. D’aspect gothique méridionnal (oui, oui, cela existe …) son extérieur est aussi imposant que son intérieur est chargé. Si vous aimez la sobriété, passez votre chemin. Les dorures, les peintures, les sculptures, forment un ensemble absolument incroyable à visiter, quelque soit notre croyance.

La Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi inscrite, comme la cité Episcopale, au patrimoine mondial de l'Unesco.

La Cathédrale Sainte-Cécile d’Albi inscrite, comme la cité Episcopale, au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les somptueux plafonds de la Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi brillent de milles feux !

Les somptueux plafonds de la Cathédrale Sainte-Cécile d’Albi brillent de milles feux !

Etape 4 : Depuis la Cathédrale et la place Sainte-Cécile, dirigez-vous vers l’Office de Tourisme et le Musée Toulouse-Lautrec. Évidemment, on vous conseille fortement la visite de ce musée merveilleux ainsi que du palais de la Berbie. Sinon, vous pouvez tout de même visiter les jardins en pénétrant dans la cours du Palais. Ces jardins sont remarquables et le lieu plein de poésie. De là-haut vous apercevrez le Tarn (rappelez-vous tout à l’heure la grande muraille le long des berges, vous êtes désormais dessus). Une fois le jardin et le Musée visités, retournez près de l’entrée principale de la Cathédrale, sur la place Sainte-Cécile. Empruntez la ruelle qui passe sous la place et débouche dans le vieil Albi. Suivez la rue des Prêtres (Résidence du Castelnau) puis la rue Puech Berenguier ou se situe la maison du Vieil Alby, une très jolie maison médiévale (il en existe beaucoup d’autres à découvrir dans la cité) et qui retrace l’Histoire d’Albi. Prenez à droite la rue Henri de Toulouse-Lautrec qui, comme son nom l’indique, comporte la maison natale du célèbre peintre. Après la rue des nobles, vous débouchez dans une partie plus « récente » de la ville, et notamment la place du palais de Justice. Si vous poursuivez votre chemin, vous découvrez alors la très agréable place du Vigan.

La maison du Vieil Albi, somptueuse demeure médiévale !

La maison du Vieil Albi, somptueuse demeure médiévale !

Les ruelles du vieil Albi et son ambiance médiévale.

Les ruelles du vieil Albi et son ambiance médiévale.

Ambiance "vintage" dans les ruelles du vieil Albi.

Ambiance « vintage » dans les ruelles du vieil Albi.

Etape 5 : Revenez sur vos pas en empruntant cette fois-ci la rue de l’Hôtel de Ville. Au bout, soyez bien attentifs pour prendre le passage Saint-Salvi et déboucher d’un côté sur une magnifique place (la place Saint-Salvi) et de l’autre côté sur le non-moins merveilleux cloître de la collégiale Saint-Salvi. Prenez le temps de découvrir ce très bel ensemble. Tout autour, les rues piétonnes et commerçantes seront idéales pour boire un verre et profiter des vitrines. Dirigez-vous ensuite vers le marché couvert, par la rue Saint-Julien. Aujourd’hui divisé en 2 (avec notamment un magasin au sous-sol), le marché est toujours ouvert au public certains jours de la semaine. Marchez sur la rue Emile Grand et; un peu plus loin à gauche, empruntez l’escalier qui descend pour rejoindre la rue de la Grande-Cote. Débouchez à nouveau sur le Tarn.

Les colones du Cloître de la Collégiale Saint-Salvi d'Albi.

Les colones du Cloître de la Collégiale Saint-Salvi d’Albi.

Sur les chemins de ronde entourant le jardin du Palais de la Berbie.

Sur les chemins de ronde entourant le jardin du Palais de la Berbie.

Le jardin remarquable face au palais de la Berbie, enfermant notamment le Musée de Toulouse-Lautrec.

Le jardin remarquable face au palais de la Berbie, enfermant notamment le Musée de Toulouse-Lautrec.

Etape 6 : Traversez le Tarn en empruntant le Pont-Vieux pour découvrir le quartier de La Madeleine. Tout de suite après le pont, prenez la rue à droite. Sur les berges aménagées, vous aurez une vue splendide sur le Pont, le Tarn et la Cité épiscopale. Plus loin, le Musée Lapérouse et le centre d’Art le LAIT forment un ensemble au cœur d’un ancien corps industriel réhabilité. Traversez à nouveau le Tarn par le Pont-Neuf. Il n’y a plus qu’à retrouver la voie verte (ou votre véhicule).

Vue sur le Tarn et le quartier de La Madeleine, depuis le Palais de la Berbie à Albi

Vue sur le Tarn et le quartier de La Madeleine, depuis le Palais de la Berbie à Albi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com