Visiter Aurillac pour le festival de théâtre de rue !

28 août 2017.JeliaFr.0 Likes.0 Comments

Chaque année, depuis 1986 ans, Aurillac est le théâtre d’un formidable rassemblement populaire et culturel. Les rues de la capitale cantalienne se transforment en scènes improvisées pour des centaines d’acteurs et de compagnies de théâtre. (Presque) Le meilleur moment pour visiter la ville !

Le théâtre de rue à Aurillac, des lieux magiques, intimes, à découvrir

Le théâtre de rue à Aurillac, des lieux magiques, intimes, à découvrir


La "rencontre" de la rue et du théâtre, tout un symbole à Aurillac !

La « rencontre » de la rue et du théâtre, tout un symbole à Aurillac !

Débarquer à Aurillac en plein festival de théâtre de rue, c’est un petit jeu à double tranchant. Soit, c’est l’apothéose, soit le drame. Pas de juste milieu. Pour nous, ce fût une incroyable découverte.

Il n'y a plus qu'à faire son choix parmi toutes les représentations du festival de rue d'Aurillac.

Il n’y a plus qu’à faire son choix parmi toutes les représentations du festival de rue d’Aurillac.


Melting-pot social ! Une formidable rencontre de l'autre à Aurillac.

Melting-pot social ! Une formidable rencontre de l’autre à Aurillac.

Aurillac, pourtant, on la connaît un peu. Une sympathique bourgade, mais qui ne nous a jamais vraiment laissé en émoi. On aime en faire un point de départ pour des excursions dans cette contrée incroyable qu’est le Cantal. Il y a aussi de jolies ruelles médiévales, un « esprit » qui mérite tout de même de faire une belle halte, et des gens souvent accueillants.

Un festival à la hauteur de ses messages

Mais lorsque le festival prend ses quartiers, Aurillac est un autre monde. Un « social-mix » où toutes les strates de la population française se retrouvent. Aurillac prend vie davantage, et éloigne d’elle une image parfois un peu tronquée. Elle devient cette capitale de la culture, de l’échange, de la réflexion.

Looks divers et bonne humeur, cocktail détonnant dans les rues d'Aurillac !

Looks divers et bonne humeur, cocktail détonnant dans les rues d’Aurillac !


Les chiens, "l'autre" public du festival. Il y en a partout !

Les chiens, « l’autre » public du festival. Il y en a partout !

Ici, l’art est le roi, et la solidarité son héritier. Chaque pièce, chaque spectacle, transpire de ces messages forts et qui font du bien à toute notre humanité. L’Art n’est décidément jamais aussi beau et profond que quand il est populaire, accessible, direct. Les artistes, les compagnies, les publics se mélangent et côtoient, co-construisent et s’épanouissent ensemble, sous le soleil et la chaleur cantaliens.

Depuis 1948 à Aurillac !

Aurillac porte le théâtre de rue depuis 1986. Depuis cette date, ses rues se bondent et se parent des plus belles couleurs. Le festival n’a cessé de croître, pour devenir une référence en France, en Europe et même dans le monde.  Partout, il y a des artistes d’Argentine, du Chili, du Canada, du Japon, d’Afrique du Sud, d’Espagne, d’Italie, de Belgique et bien sûr… de France !

Couleurs, simplicité, spectacle partout dans les rues du Festival d'Aurillac

Couleurs, simplicité, spectacle partout dans les rues du Festival d’Aurillac


C'était le Festival de Rue d'Aurillac !

C’était le Festival de théâtre de Rue d’Aurillac !

Un bouillonnement foisonnant d’idées, de manières d’aborder le théâtre, de sujets qui offrent à un public de plus en plus nombreux un choix indéniable de talents. Le monde, il y en a eu beaucoup cette année, parfois à la limite du raisonnable. Il faut parfois arriver plusieurs heures avant un spectacle pour en profiter pleinement. Mais qu’importe, les gueulards du fond continueront de gueuler, et le théâtre ici continuera d’émerveiller !

Nos coups de cœur

Compagnie
« Les Arts Oseurs »

Avec :
Périne Faivre, Renaud Grémillon, Maril Van Den Broek, Murielle Holtz, Mathieu Maisonneuve

Mise en scène :
Périne Faivre

Les Tondues

Qu’est-ce que 3 personnages a priori peu prédestinés à se rencontrer, viennent faire à Aurillac ? Une construction inventive qui s’empare des rues et des places d’Aurillac pour proposer un moment immersif entre les acteurs et le public.

Après une introduction, chaque membre du public se voit confier une lettre de couleur blanche, bleue ou rouge. Ces couleurs, ce sont aussi celles des acteurs (une couleur par rôle). Vous suivez alors l’un des 3 personnages dans sa découverte, sa marche, ses rendez-vous à travers Aurillac. Puis vient le moment de la rencontre.

Le point commun est alors évident. Les tondues. Ces femmes, plus de 20.000, à qui on a arraché les cheveux et la dignité à la libération de la France en 1945. Tondues parce qu’aimantes, parce qu’obligées de pactiser avec le diable pour survivre, parce que femmes tout simplement parfois. Tondues pour que des milliers d’hommes incapables de défendre la France en 1940 retrouvent un semblant de virilité.

Une histoire poignante, glaçante. Un jeu d’acteurs merveilleux, simple et fort. Une pièce à voir avant la fin 2017. Une claque !

Croissance reviens !

Changement radical d’ambiance et de sujet, avec cette prestation de la compagnie Triple A basée dans le nord de la France. Pas une découverte pour nous (qui avons séjourné plusieurs années dans les Hauts de France). Allessandro, allias le Pap’40, est connu… en politique !

Il s’est présenté plusieurs fois à des élections, pour notre plus grand bonheur. Son église de la Très Sainte Consommation a un dicton : travaille, obéis, consomme ! Fidèle parmi les fidèles du monde capitaliste, il vient pendant une heure accompagné de son cardinal nous prêcher la parole de l’argent et des marques.

Un spectacle drôle, engagé, à prendre au troisième degré. Certains dans le public ont d’ailleurs eu beaucoup de mal à comprendre (Spéciale CasseDédi à Jeannette et Raymond, nos camping-caristes amateurs de fauteuils quechua qui ne savaient pas trop pourquoi ils étaient là…).

Une prestation contre la mondialisation, le capitalisme à outrance, la croyance et les religions aussi. Tout ça devant l’église d’Aurillac. Un moment formidable !

Compagnie
« Triple A »

Avec :
Alessandro Di Giuseppe de l’Eglise de la Très Sainte Consommation & Aurélien Ambach Albertini

Mise en scène :
Aurélien Ambach Albertini

Visiter Aurillac

Aurillac se visite très facilement à pied. Attention, c’est une ville de « montagne » et les montées ne sont pas rares. Partez à l’assaut de sa ville médiévale et de très jolis bâtiments d’époque. La place de l’hôtel de Ville sera l’occasion d’une halte au soleil bien méritée. La place du Square, face au palais de Justice et à l’Eglise est aussi un agréable rendez-vous. Enfin, depuis le puy Courny vous dominerez la ville, sa voie de chemin de fer et son viaduc et aurez une très jolie vue sur Aurillac et ses alentours.

Topo-City Aurillac à retrouver prochainement !

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com