Top
  >  Non classé   >  5 randonnées à faire absolument en 2020 dans le Massif central

 

En 2020, on a préparé un joli programme de randonnées. Voici 5 randonnées itinérantes à faire absolument dans le Massif central. Des classiques et des plus secrètes vous attendent : Lozère, Cantal, Haute-Loire, Gard, Ardèche, Lot… sont au menu !

5 randonnées à faire absolument… et que l’on a hâte de réaliser en 2020. Car oui, les 5 randonnées que nous vous présentons ici seront au programme de nos sorties cette année. Embarquement immédiat, chaussures aux pieds, direction les somptueux paysages du Massif central.

LE GR65 : de l'aubrac à cahors

Inutile de présenter le GR65, ou Via Podiensis, le plus célèbre (et emprunté) des chemins vers Saint-Jacques de Compostelle. Depuis le Puy-en-Velay, le GR65 traverse le Massif central du Nord-Est au Sud-Ouest pour rejoindre Saint-Jean-Pied de Port et les Pyrénées.

C’est bien cette diagonale dans la diagonale que nous vous proposons en randonnée itinérante. Une marche qui nous conduira depuis l’Aubrac (Aumont-Aubrac) jusqu’à Cahors. Avec de très belles étapes du côté de Nasbinals, Aubrac, Espalion, Estaing, Conques, Figeac, Saint-Cirq Lapopie…

Distance : 260 km

Durée : 12 à 14 étapes

Difficulté : Bons marcheurs/randonneurs

Une raison pour faire le GR 65 : parce qu’on pourra dire qu’on en a fait une bonne partie, de ce chemin de Compostelle. Pas une demi-étape ou un tronçon du GR65, mais bien une confrontation sur la durée à ce sentier qui promet d’être aussi particulier qu’emprunté.

Pendant votre ascension, quelques trouées vous permettent d'avoir un point de vue sur le sud du Massif Central jusqu'à l'Aigoual.

LE GR66 : le tour du mont aigoual

Un tour complet du mythique Mont Aigoual, à cheval sur deux départements : le Gard et la Lozère. Ici, on touche déjà aux ambiances Méditerranéennes. La randonnée s’effectue en partie dans le Parc National des Cévennes. Et les panoramas depuis ce haut-lieu de la météorologie plongent le regard du randonneur des Causses Méjean ou du Larzac jusqu’au bleu du sud de la France.

Distance : 85 km

Durée : 3 à 4 jours

Niveau : soutenu

Une raison pour faire le GR66 : pour découvrir ce lieu impressionnant et incontournable du Massif central à pied.

LE GRP : gorges de la loire

Un itinéraire de randonnée accessible en train et où les gares jalonnent le tracé. Il n’en fallait pas plus pour nous tenter ! Ainsi donc, en 2020, nous partirons randonner le long des impressionnantes gorges de la Loire. À quelques kilomètres de la source du plus grand fleuve de France, c’est l’occasion de découvrir entre autres les premiers châteaux sur la Loire. Portions sauvages et coins plus aménagés se succèdent pour découvrir Retournac, Monistrol-sur-Loire ou Aurec-sur-Loire…. et les panoramas sur la rivière et ses gorges.

Distance : Jusqu’à 240 km

Durée : De 4 à 10 jours selon les parcours

Niveau : bons marcheurs/réguliers

Une raison pour faire le GRP Gorges de la Loire : l’alliance de la randonnée et du train dans un somptueux cadre sauvage !

LE GR400 : tour des monts du cantal

Dans le Cantal, on fait chaque année quelques virées et de belles découvertes. Des volcans les plus célèbres, le Puy Mary ou le Plomb du Cantal, aux coins les plus secrets. Le GR 400, le tour du volcan du Cantal, est l’itinéraire parfait à l’amateur de nature qui souhaite approfondir sa découverte du sud de l’Auvergne.

Le long des plus belles crêtes et estives du Cantal, le randonneur alterne les descentes vers les cols et les ascensions vers les plus beaux sommets du plus grand volcan d’Europe. Chaque passage, d’une vallée à l’autre, est l’occasion de découvrir un nouveau merveilleux panorama. La Brèche de Roland, le Puy Chavaroche, la Vallée de la Jordanne seront d’autres découvertes sur le GR400.

Distance : 140 km

Durée : De 3 à 8 jours

Niveau : bon marcheurs à niveau soutenu

Une raison pour faire le GR400 : aucune raison meilleure que celle de randonner dans le Cantal, l’un des plus beaux sports outdoors du Massif central et de France.

LE GRp : le tour du cévenol

En plus d’avoir un très joli nom, le tour du Cévenol, ce GRP est aussi une itinérance idéale pour découvrir les Cévennes. Il traverse 3 départements : la Lozère, le Gard et l’Ardèche. Côtoyer les sommets des monts du Tanargue ou du Mont Lozère sans jamais les gravir, se pourrait être le résumé de ce GRP. Au départ de Villefort, Les Vans, Génolhac, Saint-Laurent les Bains, la boucle vous entraîne d’un côté le long de la ligne de train du Cévenol, de l’autre sur les contreforts de la Corniche du Vivarais.

Distance : 130 à 180 km

Durée : 6 à 8 jours

Niveau : bon marcheur

Une raison pour faire le GRP Le Tour du Cévenol : plonger au plus profond des Cévennes, ce pays dans le pays. À la découverte de ses paysages, de ses forêts et de son train.

1

Poster un commentaire

deux + six =