La Banne d’Ordanche : randonnée nordique en Auvergne

La Banne d’Ordanche : randonnée nordique en Auvergne

Un incontournable auvergnat aisément réalisable l’hiver ! Une redécouverte de la Banne d’Ordanche, sous la neige, procure un sentiment exceptionnel aux randonneurs. En ski de rando ou nordique, en raquettes ou (les saisons sans neige) à pied… Découvrez une boucle de 8 kms que j’adore réaliser.

Elle tient son nom du patois : la corne. La Banne d’Ordanche est visible des kilomètres à la ronde parmi tous les sommets du Sancy. Loin d’être le plus élevé (1512 mètres), le volcan de la Banne est pourtant l’un des plus appréciés. À juste titre.

Elle en impose, la vieille dame de plus de 2 millions d’années. Ce volcan strombolien s’est vu rudement mené par l’érosion, qui lui donne aujourd’hui cette forme caractéristique ! En bout de la vallée du Mont-Dore et de la Bourboule, elle est une « porte d’entrée » exceptionnelle sur le Massif du Sancy.

Plusieurs chemins vous conduisent à son sommet ou autour, jusqu’au plateau du Guéry. L’hiver, lorsque la neige tombe, découvrir ce paysage en raquettes ou ski aux pieds est incroyable. Une mise en bouche avant, pourquoi pas, une traversée plus longue jusqu’au lac du Guéry.

La randonnée en images

Difficulté
Niveau modéré 55%
Orientation
Sans difficulté 25%
Présence de neige
Aléatoire 50%
Panoramas
Nombreux 85%
0
km
0
m D+
0
h de parcours

Garez-vous face au chalet de la Banne, peu après le plan d’eau de Murat-le-Quaire. L’hiver, la route d’accès vers le parking supérieur de la Banne d’Ordanche est généralement fermée.

Etape 1 : Un panneau jaune (direction des randonnées) au départ du Chalet vous indique la Banne d’Ordanche. Suivez le sentier jusqu’à un premier replat, en périphérie de la forêt. Vous retrouvez une large piste à gauche et à droite. Ne suivez pas le sentier qui monte dans la forêt directement vers la Banne (ce sera votre chemin de retour). Prenez la large piste vers la droite, direction le Mont-Dore. Poursuivez sur cette piste pendant 1 kilomètre. Prendre légèrement à gauche, peu avant la route, pour rejoindre le second virage en épingle de la départementale.

Etape 2 : Coupez la départementale (souvent fermée l’hiver, parfois même trop enneigée pour la distinguer…) et poursuivez sur le sentier en face qui entre rapidement dans la forêt. Ce chemin est relativement plat, il épouse les pentes de la vallée. Après 2 virages à droite, vous rencontrez plusieurs directions. Prenez le chemin le plus à gauche, cette piste remonte jusqu’à une barrière (et une échelle) et jusqu’à une ferme. Continuez encore quelque centaines de mètres, en contournant la petite butte qui domine la ferme.  

Etape 3 : Un nouveau panneau vous indique, en face, la direction du lac du Guéry et/ou du Puy Gros. Laissez ce sentier partir, prenez une toute petite sente qui, à gauche, monte à travers des cailloux (si visibles sous la neige), direction Col de Saint-Laurent. Il grimpe assez raide sur le Tenon. D’ici, la vue est imprenable sur la Banne d’Ordanche. Continuez sur le sentier jusqu’aux clôtures puis partez à gauche en les suivant. Vous descendez légèrement avant de remonter, d’abord tranquillement face à la Banne d’Ordanche puis, quelques mètres plus loin après un virage à droite, plus durement jusqu’à la borne des 4 seigneurs et au col de Saint-Laurent.  

Etape 4 : À droite arrive le sentier depuis le col du Guéry et les pistes de ski de fond du domaine. En face, le chemin poursuit en descente vers Laqueuille. Prenez à gauche, dirigez-vous vers la Banne d’Ordanche. Vous passez dessous pour la contourner, par la droite (aller-retour possible / marches jusqu’au sommet). Face à vous, vous voyez une antenne relais, en contrebas, dirigez-vous vers celle-ci. Une fois atteinte, continuez sur le plateau pour vous diriger vers le parking et la route. Traversez-la et repérez la borne avec un panneau de randonnée, en face. Vous descendez par un large sentier, vous passez à côté d’un ancien tras (abri) remis en état. Vous vous enfoncez alors dans la forêt et poursuivez la descente par un sentier étroit et parfois très descendant (attention en ski…). Continuez sur ce sentier balisé (jaune) en descente pour retrouver le Chalet de la Banne.-

La neige est souvent présente sur les pentes de la Banne d’Ordanche, notamment au-dessus des 1200 mètres (point de départ de la randonnée). Cependant, pas toujours en quantité suffisante.

Il faudra attendre de récentes chutes de neige pour en profiter pleinement. Attention de bien vous renseigner auparavant sur le manteau neigeux et sa fragilité, vous pourriez vous mettre en danger dans certains secteurs près de la Banne d’Ordanche (le reste du parcours est très sûr).

Attention, la randonnée nordique est sous votre propre responsabilité.
Ne partez pas sans vous informer des conditions d’enneigement et de météo pour la journée. Exceptés quelques secteurs sous la Banne d’Ordanche, il y a peu de risque d’avalanches ou de coulées sur le parcours. Restez tout de même prudent.e !
Prenez une boussole, une carte IGN et un téléphone portable chargé. De quoi boire (2 à 3 L d’eau) et manger. Prenez, dans votre sac à dos, un coupe-vent et une épaisseur supplémentaire. Le temps change rapidement en montagne.
Tout cet itinéraire est réalisable à pied (ou en raquettes en cas de forte neige). N’ayez pas peur de déchausser régulièrement si vous ressentez une difficulté. Personne n’est à la recherche d’une performance, faites-vous plaisir !

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

www.lesterresdumilieu.fr

Jusqu’ici, sur internet, on vous vendait toujours les destinations les plus lointaines, les plus exotiques, les plus branchées. Depuis quelques mois, c’est l’explosion de l’outdoor, du sans avion, de la micro-aventure et d’un amour inconditionnel pour la France. Dans les Terres du Milieu, ça fait plus de 6 ans qu’on le dit… … et qu’on le fait !

Patrice Villemejane – Créateur

randonner

voyager

À propos