Top
  >  Randonner   >  Rando journées   >  Rando Auvergne   >  Tour du Plomb du Cantal : Arpon du diable, Puy Brunet

Avis aux amoureux de trek et de grands espaces ! Cette boucle (difficile) vous permet de réaliser un tour complet du Plomb du Cantal (sommet des Monts du Cantal) en passant par les plus beaux panoramas et cols des alentours. Un parcours sensationnel, ponctué de quelques remontées mécaniques inévitables ! 

Le Plomb du Cantal, 1855 mètres, est le sommet des Monts du Cantal. À peine 30 mètres sous la barre du Puy de Sancy, plus haut sommet du Massif central. C’est donc une randonnée PANORAMIQUE qui s’offre à vous. Au départ du Lioran (accessible en train, profitez-en !), la station de ski du Cantal, c’est un mini-trek avec plus de 1300 mètres de dénivelés qui vous attend. Randonneurs non-aguerris, il vous faudra trouver une boucle plus courte. 

Il faudra faire abstraction de toutes les installations de la station, les remontées mécaniques ponctueront une partie du parcours. Néanmoins, vous grimperez vite dans les étages en découvrant quelques-uns des plus jolis burons des environs. Vos pas vous mèneront jusqu’à un endroit incroyable : l’arpon du diable. De géantes falaises dressées sur les pics et les crêtes des monts du Cantal. Un passage vertigineux avant de découvrir les immensités du volcan Cantalien. 

Panoramas assurés sur le Griou, la vallée de la Cère, le Lioran, plus loin le Peyre Arse ou le Puy Mary. De l’autre côté, sur une vallée plus sauvage, celle de Livernade pour terminer par Prat-de-Bouc. Vous passerez notamment par le col de la Tombe du Père et le Pas des Alpins avant de repiquer vers le Lioran par le célèbre GR400, incontournable itinérance de la région. 

Informations pratiques

Note globale 95%
Difficulté 90%
Panoramas 95%
Patrimoine 80%
Faune et flore 70%

 

Durée : 6h30/7h

Longueur : 20 km

D+ :  1300 m

Balisage : Plusieurs PR + GR 400/4

Point de départ : Le Lioran

Randonnée : tour du plomb du cantal

Découvrez toutes les informations à connaître sur les parcours proposés dans les Terres du milieu. 

Information : cet itinéraire emprunte par endroits de petites sentes peu aménagées. Attention également aux personnes soumises au vertige. Partez parfaitement chaussés et équipés, notamment pour les passages en crêtes, et soyez prudent.e.s ! 


Étape 1 :
 Depuis le Lioran, dirigez-vous entre le départ du télésiège du buron du Baguet et celui du Buron des Gardes. Suivez une large piste (en montant, piste de ski) qui longe plus ou moins dans la forêt le télésiège du buron du Baguet. Après 200 mètres environ, vous arrivez sur un croisement en patte d’oie. Prenez le sentier à droite. Celui-ci monte en longeant, cette fois, le télésiège plus petit du buron des Gardes. Après un virage en épingle, vous débouchez sur le départ d’un téléski, celui du slalom. Dépassez celui-ci en continuant sur la piste qui monte en épingle en suivant le téléski. Vous arrivez près d’une réserve d’eau et au buron des Gardes. Longez la réserve d’eau par la droite puis quittez la piste pour poursuivre sur un sentier plus ou moins dessiné, plus ou moins balisé… Vous descendez ensuite pendant 1,5km en suivant une ligne de crête. Plus bas, prenez à gauche puis à droite et débouchez au hameau des Gardes.  

Étape 2 : À partir d’ici, vous allez devoir utiliser la carte IGN pour suivre un sentier répertorié mais non balisé. Ce sentier franchit, à la sortie du hameau, le ruisseau sur un petit pont. De l’autre côté de cette vallée, le sentier va s’élever progressivement et en épingle pendant 2 km jusqu’au buron de Pranadag. Fiez-vous à la carte IGN, vous devez accéder jusqu’à la ligne de crête. Continuez sur ce chemin (attention au vertige) pour rejoindre plus haut l’arpon du Diable. Un sommet rocailleux impressionnant où le chemin a parfois du mal à passer. Prudence ! Une fois passé l’arpon du diable, vous arrivez au Puy Brunet et retrouvez un balisage : celui blanc et rouge du GR400. Vous avez passé la partie la plus délicate, merci la carte IGN ! 

Étape 3 : Lorsque vous retrouvez le GR, emrpuntez-le en partant à gauche sous le Puy Brunet, en direction du Plomb du Cantal. Juste avant les derniers mètres du Plomb, le GR400 offre 2 possibilités. Prenez le chemin de droite qui se dirige vers le col de la Tombe du Père en délaissant le sentier qui part vers le téléphérique (aller-retour vivement conseillé auparavant vers le sommet du Cantal). Ceux qui sont déjà fatigués ou en cas de météo changeante, vous pouvez redescendre par le GR400 directement en passant par l’arrivée du téléphérique. Poursuivez, sinon, sur le GR400 en direction du col de la Tombe du Père. Une fois passé, poursuivez jusqu’à Prat de Bouc. Un peu avant d’arriver aux habitations, délaissez le GR400 et tournez 2 fois gauche sur une large piste (piste de ski de fond) puis un sentier qui monte en épingle et se dirige vers le téléski du Puy du Rocher. 

Étape 4 : Ce chemin en épingle monte parfois rudement, pendant 3 kilomètres, en suivant d’abord le téléski puis en passant au-dessus sous le pas des alpins. Plus loin, près de la crête, vous apercevez l’arrivée du téléphérique en face. Tournez 2 fois à droite pour déboucher sur l’autre versant et apercevoir la station du Lioran. Vous retrouvez à nouveau le GR400 que vous empruntez en partant à droite. Vous n’avez plus qu’à suivre ce GR400 jusqu’à la station du Lioran. Vous passerez par le Puy du Rocher et l’Aiguillon. 

Une autre rando dans le coin ?

3

Poster un commentaire

vingt − 14 =