Les jasseries du Forez – Rando Auvergne 017

5 septembre 2017.JeliaFr.0 Likes.0 Comments

S’il y a une randonnée à privilégier pour découvrir toute l’étendue et la force du Forez, c’est celle-ci ! À travers les Hautes-Chaumes et les Jasseries, cette boucle autour du Col des Supeyres vous offrira tous les panoramas possibles sur le Massif Central !

Ambiance Numéro 1 : plateau et steppes quasi-désertiques du Forez

Ambiance Numéro 1 : plateau et steppes quasi-désertiques du Forez


Ambiance Numéro 2 : Orageux sur les plateaux ventés du Forez

Ambiance Numéro 2 : Orageux sur les plateaux ventés du Forez


Ambiance Numéro 3 : Jasseries du Forez, petit coin de paradis.

Ambiance Numéro 3 : Jasseries du Forez, petit coin de paradis.

Accéder au col des Supeyres en voiture, c’est déjà prendre conscience de l’immensité du plateau qui vous attend. Depuis Ambert ou Saint-Anthème, on grimpe sur cette route étroite où les traces de vie humaine sont infimes. Par-ci, par-là, des « petites tâches » permettent de comprendre que l’Homme a de tous temps séjourné dans ces montagnes.

Le Forez, pelé sur ses hauteurs grâce à l'estive

Le Forez, pelé sur ses hauteurs grâce à l’estive

Vous traversez ensuite à pieds des prairies d’altitude et d’estives où les troupeaux semblent aussi heureux de broûter l’herbe que de regarder les randonneurs passer. Dans les sous-bois (ici, nous ne sommes pas très loin à vol d’oiseau des fameux Bois Noirs), les myrtilles sont nombreuses. Une fois la limite du bois passée, c’est une montagne entièrement pelée qui s’ouvre à vous.

Les Jasseries que vous découvrirez lors de cette belle balade.

Les Jasseries que vous découvrirez lors de cette belle balade.

Ici, les jasseries se terrent dans le creux des collines, à l’abri du vent et en partie protégées de la neige l’hiver. Ces bâtisses rurales accueillaient les troupeaux et permettaient la confection de fromage, notamment de la fourme d’Ambert. Aujourd’hui, la plupart sont restaurées et utilisées comme résidences secondaires. Une partie du chemin vous fera revivre la vie du colporteur des jasseries, cet « homme à tout-faire » qui effectuait sa tournée quasi-quotidienne pour transporter courrier et matériaux.

Informations Parcours

Difficulté
Note globale
Panoramas
Patrimoine
Tranquillité
Faune et Flore

Départ : Parking de la jasserie du coq noir
Accès : Depuis Clermont-Ferrand, Thiers/Ambert puis Col des Supeyres
Distance : 12,5 km
Temps moyen : 4h
Dénivelé : 350 m
Commentaire : Voilà une rando parmi les plus belles d’Auvergne. Depuis les hauts plateaux du Forez, ce sont des vues splendides qui vous attendent. Embrassez la chaîne des puys, le Sancy, les monts du Cantal, les Cévennes, les monts d’Ardèche ou encore le Pilat ! Rien que ça ! En clair, depuis le plateau au-dessus du col des Supeyres, ce sont presque toutes les montagnes du Massif Central qui vous sont offertes, pour la modique somme de 0 € ! En plus des panoramas, vous découvrirez ces imposantes bâtisses que sont les jasseries, typiques du coin. Ces habitats témoignent du lien qui a toujours existé et qui perdure entre l’Homme et cet environnement de forêts et de plateaux dénudés. À faire au moins une fois dans sa « carrière » de randonneur.

Le parcours en détail

Autour des Jasseries du Forez

Etape 1 : Depuis le parking de la jasserie du Coq-Noir, longez la route en descendant et empruntez le chemin à gauche. Vous devez suivre le PR balisé jaune des « Hautes-Chaumes ». Le chemin serpente et traverse plusieurs fois de tout petits ruisseaux. Puis il commence à s’élever à travers une forêt éparse. De chaque côté, les myrtilles sauvages vous ralentissent. Difficile de résister et de ne pas en cueillir quelques unes ! Continuez votre ascension, sortez de la forêt pour arriver sur un plateau totalement pelé. Longez une clôture jusqu’à atteindre les jasseries de Pégrol.

Les Jasseries de Pégrol, dans le Forez

Les Jasseries de Pégrol, dans le Forez


Un milan royal sur les hauteurs de Pégrol, dans le Forez

Un milan royal sur les hauteurs de Pégrol, dans le Forez

Etape 2 : Continuez sur le PR et son balisage jaune en partant, à gauche, sur la large piste. En face puis à votre droite, le col du Béal est reconnaissable avec ses installations. Vous arrivez à un carrefour en T. Tournez à gauche pour descendre en direction du Col des Supeyres. Continuez sur le balisage jaune et la large piste. Vous arrivez à un parking et une route en impasse. Suivez toujours le balisage jaune (en face, n’empruntez pas la route). Vous passez sous une clôture et suivez une piste dans l’herbe. Vous apercevez à votre droite la chaîne des Puys et le Sancy. Descendez en direction du Col des Supeyres. Vous arrivez à un parking et à la route.

Ambiance au col des Supeyres, dans le Forez

Ambiance au col des Supeyres, dans le Forez


La Chaîne des Puys, au loin, depuis le FOrez

La chaîne des Puys, au loin, depuis le Forez

Etape 3 : Coupez la route et partez en face, toujours en suivant le balisage jaune. Attention, vous allez quitter ce balisage jaune temporairement après une centaine de mètres. À un croisement en patte d’oie, abandonnez la large piste et le marquage jaune de gauche pour prendre à droite et suivre un nouveau balisage : celui du chemin du Colporteur des Jasseries. À la seconde patte d’oie, prendre encore à droite en suivant le balisage. N’hésitez pas à lire les panneaux d’explications tout au long du chemin. Vous découvrez les Jasseries des Supeyres. Vous en faites le tour jusqu’au lieu-dit la Malmotte puis remontez ensuite, toujours sur le balisage du chemin du colporteur. Les vues sont incroyables sur le reste de l’Auvergne.

Une rando pour les panoramas, la flore ET la faune !

Une rando pour les panoramas, la flore ET la faune !


Ciel changeant, mais bleu, sur les hauteurs du Col des Supeyres

Ciel changeant, mais bleu, sur les hauteurs du Col des Supeyres

Etape 4 : Poursuivez 1 kilomètre encore sur le chemin du Colporteur des Jasseries. Vous arrivez à un grand croisement, avec des bornes en pierre. Partez en face légèrement à droite, en bordure de forêt. Vous retrouvez ici le balisage jaune du PR que vous avez abandonné quelques kilomètres avant. Vous n’avez plus qu’à suivre ce balisage pour descendre du plateau et retrouver votre point de départ (aucune difficulté pendant 2 kilomètres).

Entre colines, forêts et hauts plateaux, votre parcours de 12,5 km s'achève.

Entre collines, forêts et hauts plateaux, votre parcours de 12,5 km s’achève.

Cartographie

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com