Un jour, un village : Clédat, sans habitant mais avec âme

18 juin 2018.JeliaFr.2 Likes.1 Comment

Clédat est un coup de cœur. Village abandonné au coeur de la Corrèze, il demeure dans ces lieux une sérénité incroyable au milieu de blocs de pierre et d’une forêt dense. Un roman fantastique dans lequel l’on s’attendrait à être accueillis par quelques elfes et lutins.

La route devient chemin, la forêt couvre la lumière. Soudain, l’impression de franchir une porte et de rentrer tout droit dans un univers bien connu. Celui des Terres du Milieu, oui, mais de science-fiction cette fois. Le seigneur des anneaux aurait pu trouver place ici, à Clédat. Le temps s’est suspendu, arrêté à la page 1963 du calendrier.

Tout s'est arrêté à Clédat en 1963. Depuis 2001, certaines maisons ont été restaurées.

Tout s’est arrêté à Clédat en 1963. Depuis 2001, certaines maisons ont été restaurées.


Les Hommes ont déserté, mais pas le vivant à Clédat !

Les Hommes ont déserté, mais pas le vivant à Clédat !

Depuis cette date, les maisons (devenues ruines pour la majorité) sont désertées. Mais au début des années 2000, le village trouve un second souffle. Toujours pas d’habitant, mais des passionnés qui restaurent petit à petit le hameau. D’abord la chapelle Sainte-Magdeleine, lieu de repos et de soins pour les pèlerins et les mendiants qui parcouraient les chemins du Limousin. Puis l’une des maisons du village qui a retrouvé son toit de chaume.

Près de la fontaine du village, une ambiance mystique se dégage de Clédat.

Près de la fontaine du village, une ambiance mystique se dégage de Clédat.


La superbe chapelle romane de Clédat et sa croix sculptée dans la pierre.

La superbe chapelle romane de Clédat et sa croix sculptée dans la pierre.


La cloche de la chapelle Sainte Magdeleine de Clédat, en Corrèze.

La cloche de la chapelle Sainte Magdeleine de Clédat, en Corrèze.

Ailleurs, partout dans l’herbe et la mousse du village, ont poussé des œuvres d’art et des sculptures, remplissant un peu plus l’âme de Clédat. Au milieu de cette immense forêt de résineux de Larfeuil, le village a cessé de respirer quelques années après la tuerie perpétrée par les allemands pendant la guerre, quelques mètres plus bas. C’est en partie l’industrialisation et le capitalisme qui ont définitivement placé Clédat comme village abandonné. Les paysans ne pouvaient plus cultiver suffisamment de terres à cause des énormes blocs de roche. Ces derniers sont admirables et aujourd’hui symboles du village.

La culture, le patrimoine, l’esprit et la beauté restent ici. Ils ne quitteront plus les lieux.

À voir, à faire

  1. La chapelle
  2. La fontaine Sainte-Madeleine et celle du village
  3. Le point de vue du rocher
  4. Les sculptures
  5. Les ruines des anciennes maisons et fermes du village

Découvrir Clédat, pas à pas

Village enchanté ?

Dès votre arrivée dans l’ancien village, vous découvrirez (selon le sens) la très jolie chapelle romane Sainte Magdeleine et sa jolie croix de granit. Derrière, c’est la fontaine du village, cachée en contrebas, qui émerveille. En remontant, vous êtes face aux derniers bâtiments restaurés et leurs somptueux toits de chaumes. Enfin, en poursuivant, vous découvrez le reste du village en ruine avec ses fermes et ses maisons qui portent encore les noms des derniers habitants et, plus loin, la fontaine Sainte Madeleine. Un surprenant voyage patrimonial !

Les maisons en ruine gardent trace des derniers habitants de Clédat.

Les maisons en ruine gardent trace des derniers habitants de Clédat.

Sculpter le temps

Profitez aussi de votre découverte pour admirer les sculptures qui ponctuent ces lieux. Statues « maya », bouddha, animaux en tout genre, femmes, hommes et enfants… Vous déambulez parmi les ruines du village et les énormes blocs de granit (ceux-la même qui chassèrent en partie les habitants, ne pouvant plus cultiver les terres) Au milieu de ce superbe paysage, vous découvrez l’ensemble de ces œuvres.

Les sculptures se retrouvent partout dans le village et participent à l'atmosphère incroyable de Clédat.

Les sculptures se retrouvent partout dans le village et participent à l’atmosphère incroyable de Clédat.

Et au milieu de la forêt, la vie

Tout autour du village, la forêt a fortement gagné au fil des siècles. Mais celle-ci aussi participe amplement au spectacle. Au milieu des pins, la mousse a envahi la moindre zone de terre. Du vert à n’en plus finir. Et dans ces lieux, désormais paisibles et mystiques, nous n’oublierons pas qu’en mai 1944 les maquisards cachés ici furent attaqués et pour certains tués par les allemands. La vie humaine s’en est allée, mais la nature est toujours bien présente. Finissez en beauté depuis le panorama du Rocher, avec un condensé du plateau de Millevaches.

La forêt est reine, désormais à Clédat. Un bois somptueux ou l'on rêve de croiser les druides !

La forêt est reine, désormais à Clédat. Un bois somptueux où l’on rêve de croiser les druides !

À pied
Distance : 8,7 km
Durée  : 2h45
Difficulté : Moyenne

Une balade assez courte sur le versant Ouest de Clédat. Vous découvrirez le village abandonné après une randonnée au coeur de la forêt de Millevaches, en franchissant les Puy de chamenaud et de la vialle.

Distance : 21,5 km
Dénivelé : 540m 

Durée  : 7h
Difficulté : Moyenne

Cette fois-ci, c’est une journée complète qui vous attend. Bien sûr, vous découvrirez Clédat depuis sa face Est. Mais vous profiterez aussi d’une randonnée en boucle autour de Bonnefond. De très jolis paysages et panoramas variés, assez caractéristiques du PNR de Millevaches. Sur votre chemin, vous parcourrez un PR balisé à la découverte du menhir de Pilard, le pont d’Anglard et l’étang (et moulin) de Chadebec.

La boitarando de Clédat, des topo-guides à disposition pour découvrir le village.

D’autres randonnées et balades sont balisées sur place. L’association Renaissance des Vieilles Pierres met d’ailleurs à disposition une boite à rando dans laquelle vous pouvez emprunter des fiches parcours. N’oubliez pas de les rendre à la fin !

Une très bonne idée. Découvrez l’ensemble des itinéraires ici.

Informations pratiques

En voiture : Depuis l’A89, sortie « Egletons », puis suivre Treignac

Quand venir ? Visites possibles toute l’année. Pas de mois de prédilection. Au printemps, il y a de jolies couleurs et fleurs. À l’été, l’espace d’exposition et des visites guidées sont organisées, le village reprend « vie ». À l’automne, c’est la forêt qui enchante.

Que faire ?

  • Visiter Clédat
  • Randonner autour du village
  • Découvrir les panoramas sur le plateau de Millevaches
Categories: 1 jour, un village

Comments (1)

  • Chantal Ragougneau . 25 juillet 2018 . Répondre

    Bonjour,
    Je gère le site officiel de Clédat. Le texte et les photos de votre reportage sont magnifiques et inspirés. Ils correspondent tout à fait l’image que nous souhaitons donner de Clédat. M’autoriseriez-vous, en vous citant, à reprendre votre texte dans Wikipédia (futur page que je souhaite créer) et pourriez-vous me confier vos photos que j’utiliserai sur le site en vous citant bien entendu.
    Tél : 05 55 95 56 10
    Mon mari est Président de Renaissance des Vieilles Pierres : l’association qui a sorti Clédat des ronces et rénové la chapelle et la chaumière …).
    Chantal Ragougneau

Add comment

Proudly powered by WordPress & Tayp Theme by IshYoBoy.com