Top
  >  Randonner   >  Rando journées   >  Rando Ardèche/Rhône   >  Les crêtes du Pilat – Rando Rhône-Alpes 004

C’est certainement le classique du Pilat. Pour avoir un concentré de ce que ce Parc peut vous offrir, le sentier des Crêtes permet à la fois de profiter des impressionnants panoramas mais aussi des sentiers de randonnées parmi les plus agréables.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le Pilat, c’était une première pour nous. Vaguement, nous l’avions longé, peut-être en partie traversé, fait quelques haltes sur les nombreux belvédères. Ici, la route est « royale », notamment pour les cyclistes en nombre. Nous n’avions pas eu la chance de découvrir les secrets du Pilat à pied. C’est fait. Et même bien fait ! Quelle découverte ! Le paysage ici n’est pas « rare », pourtant il impressionne, il intimide même. Il est tantôt forestier, tantôt fait de plaines élevées. La flore est sous le charme, la faune heureuse ici. À l’extrême Est du Massif Central, vous êtes sur les dernières hauteurs avant le grand saut. Celui de la vallée du Rhône (que l’on distingue parfaitement du haut des crêtes) et des GRANDES Alpes. Un Parc Naturel Régional qui tient parfaitement son rôle de superbe trait d’union entre le Rhône, la Loire et plus loin l’Auvergne.

Informations Parcours

Départ : Parking du crêt de l’Oeillon Accès : Depuis Saint-Etienne, suivre Le Bessat puis Pélussin Distance : 10 km Temps moyen : 3h Dénivelé + : 339 m Commentaire : Randonnée accessible et assez « courte » sans trop de dénivelé qui vous permet très facilement de découvrir de très jolis panoramas. D’un côté sur la vallée du Rhône et les Alpes par beau temps, de l’autre sur le Massif Central. De jolis paysages, surtout au printemps, qui donnent un sentiment de liberté totale. Un coup de cœur, à faire hors grosses périodes car les lieux sont vite pris d’assaut par les locaux et les touristes.

Les crêtes du Pilat

Etape 1 : Depuis le parking, dirigez-vous vers la route qui monte en lacets vers l’Ouest (en direction du bâtiment gris). Suivez la route jusqu’au bâtiment. Suivez ensuite la sente qui redescend jusqu’à un grand carrefour dégagé. Suivrez le panneau et le sentier qui remonte le plus à gauche. Il vous amène sur un nouveau crêt (avec un pylône pas très esthétique). Poursuivez sur ce sentier, parfois parallèle à la large piste et s’en rapproche. Restez toujours sur le sentier le plus à gauche. Après une nouvelle bosse, vous arrivez au col de l’Etançon. Etape 2 : Ici, prenez le sentier du milieu (légèrement à gauche). Il remonte. Au carrefour suivant prenez à gauche puis ensuite à droite (le chemin, sinon, se poursuit tout droit et redescend). Vous continuez de monter, tournez à gauche jusqu’à la banne, point le plus haut à 1428 mètres. Poursuivez sur ce sentier jusqu’à longer les rochers. Le chemin marque ensuite un arrondi pour revenir sur l’autre versant de la butte. Laissez le premier chemin sur la gauche et empruntez le second en direction du Crêt de la Perdrix et de sa table d’orientation. Faites l’aller-retour et admirez le paysage. Etape 3 : Redescendez par le même chemin et prenez ensuite à gauche en direction de la Jasserie. Descendez sur un sentier bien marqué qui se dirige vers la route. Traversez la, poursuivez le chemin jusqu’au bâtiment de la Jasserie. Remontez en suivant la route et, après le premier grand virage, tournez à gauche pour revenir sur un sentier. Suivez le sentier Claude Berthier. Pas de difficultés pendant 2 kilomètres et demi, suivez tout droit le sentier bien marqué et suivez les indications « Crêt de l’Oeillon ». Vous débouchez sur le grand carrefour que vous avez déjà traversé au départ. Ici prenez le grand sentier tout à gauche qui longe les différentes crêtes et vous ramène au parking.
0

Poster un commentaire

quinze + 14 =