Les balcons du vertige

« Randonnée en Lozère »

À la frontière de l’Aveyron et de la Lozère, au croisement des gorges de la Jonte et des gorges du Tarn, les Balcons du vertige vous proposeront des panoramas inoubliables. Une bouffée de grand air et une pincée d’adrénaline en plus !

Attention cette randonnée est loin d’être facile. Dès le départ la montée est plus que raide. Mis à part 15 minutes sur le causse Méjean, le sentier n’offre jamais de repos !  On est en permanence en train de monter ou de descendre, parfois au milieu des cailloux et des racines.

Vue depuis le Causse Méjean sur les gorges de la Jonte et du TarnFalaise au coeur de la randonnée des balcons du vertige en Lozère
« Vue depuis le Causse Méjean sur les gorges de la Jonte et du Tarn »

La prudence s’impose, on n’est jamais loin du vide, alors que le paysage et les vautours nous incitent plutôt à avoir le nez en l’air. La randonnée emprunte d’abord le GR6 jusqu’au Causse, puis redescend par le GRP « tour du causse Méjean ». Un chemin balisé donc, avec des passages compliqués, mais qui saura récompenser le marcheur que vous êtes avec des vues et des paysages sensationnels !

Détail de la randonnée

Les balcons du vertige

Lieu de départ : Le Rozier (48)
Type de parcours : boucle
Altitude Max : 872 m
Difficulté : Difficile

Etape 1 : Au Rozier, garez-vous à l’entrée du village. Prenez le GR6 en direction de Capluc. Montez par un sentier au départ puis par une piste (parfois bétonnée) très raide jusqu’à Capluc. Continuez à suivre le balisage GR en traversant les maisons en ruines où la piste se transforme en sentier. Celui-ci monte un moment à flanc de colline avant d’attaquer un fort dénivelé, avec des virages en lacet. Laissez le GRP (balisage rouge et jaune) sur votre droite et poursuivez sur le GR jusqu’au petit col indiqué par la plaque en mémoire de René Blanc.

Etape 2 : Vous entrez dans les gorges du Tarn. Après une courte descente le sentier monte en douceur. De nombreux passages sont aménagés sur votre gauche pour aller vers des plateformes vous permettant d’observer le paysage. Toujours à gauche, vous apercevez l’énorme rocher de Francbouteille (le nid à vautours) et, plus loin sur votre droite, le rocher de Cinglegros. En face, le causse de Sauveterre et, à mi-hauteur, le village troglodyte d’Eglazines. Vous croisez aussi la Fontaine du Teil, mais ne comptez pas forcément sur elle pour vous ravitailler, elle coule souvent goutte à goutte en été. Peu à peu, le sentier s’élargit, devient une piste, vous êtes sur le causse Méjean.

Etape 3 : Sans doute la partie la moins intéressante, vous suivez toujours le GR6 jusqu’à croiser le GRP sur votre droite. Prenez-le et suivez, à travers les pins, une large piste qui vous amène jusqu’aux gorges de la Jonte.

Etape 4 : La piste se transforme peu à peu en sentier. La vue est encore plus bluffante, puisqu’au fur et à mesure que vous avancez, plus aucune végétation ne vous empêche d’admirer le paysage. Vous êtes vraiment au-dessus du vide. Le sentier emprunte des cheminées naturelles pour monter et descendre et, à la sorite de l’une d’entre elles vous vous retrouvez nez à nez avec « le Vase de Chine » et le « Vase de Sèvres ». Vous apercevez au loin Peyreleau (le village voisin du Rozier). Vous poursuivez la descente toujours sur le GRP jusqu’à ce que vous recroisiez le GR6. Il ne vous reste plus qu’à rejoindre le Rozier par le même chemin qu’au départ.

 

Les dénivelés du parcours



Carte interactive de Les balcons du vertige

Légende de la carte :

------ Les balcons du vertige - environ 10.73 km    Départ et arrivée de la randonnée.
Bus

Commentaires

Aucun commentaire publié actuellement.

Ajouter un commentaire :


Top
Sommaire
Map
Comment
Share