Garde-Guérin et gorges du Chassezac

« Randonnée en Lozère »

Les gorges du Chassezac et la Garde-Guérin sont deux immanquables, indispensables même ! Un décor naturel somptueux a servi à l’ingéniosité de l’Homme pour construire ce très joli village. Le reste, le temps et l’érosion l’ont fait.

Quand on pense au Chassezac, c’est avant tout pour le « spot » de canyoning et d’escalade que la rivière représente. Sa réputation est bien réelle dans le milieu des sports de nature. C’est aussi un superbe endroit pour randonner. Nous vous parlions du GRP du tour du Chassezac, mais une courte balade à faire en une demi-journée vous permet déjà de goûter aux surprises de cette jolie rivière qui poursuit ensuite sa descente vers l’Ardèche.

Les gorges du Chassezac et à l'arrière plan le village de la Garde-Guérin
« Les gorges du Chassezac et à l'arrière plan le village de la Garde-Guérin »

Panneau des gorges du ChassezacBrebis près des gorges du Chasseza
« Les gorges du Chassezac et à l'arrière plan le village de la Garde-Guérin »

Ici, sur les hauteurs de Villefort et de son Lac, se dresse la Garde-Guérin. Village fortifié sur le chemin de Régordane. Bien avant que le bassin Lyonnais et du Rhône ne s’ouvrent, Paris était relié au Languedoc par cette voie romaine qui traversait le Massif central du Nord au sud. On peut encore apercevoir certains des pavés. La « voie » est même plus ancienne encore puisqu’elle a servi à la transhumance et était un passage naturel. Un GR, le GR700, propose une très jolie randonnée depuis le Puy-en-Velay jusqu’au sud des Cévennes.

L’Histoire de la Garde-Guérin est mouvementée. Pas dans sa construction, mais dans son origine ! Sur ce tronçon entre La Bastide et Villefort, à plus de 900 mètres d’altitude parfois sur ce plateau dénudé, les pillards étaient nombreux. Un accord fonda le Castrum de la Garde-Guérin pour défendre le chemin de Régordane. Chevaliers s’y installèrent avant que le village ne s’agrandisse. Aujourd’hui, c’est une très jolie halte sur les sentiers de randonnée. Ne ratez pas notamment le comptoir de la Régordane et ses nombreux produits locaux. Les artistes ont domicile dans ce Plus Beau Village de France. Ne manquez pas non plus la vue à 360° depuis la Tour et le « plongeon » dans le Chassezac.

Détail de la randonnée

La Garde-Guérin et le Chassezac

Lieu de départ : La Garde-Guérin
Type de parcours : boucle
Altitude Max : 872 m
Difficulté : difficile

Information : ce sentier peut se faire dans les deux sens. ATTENTION, le Chassezac est une rivière sauvage et ses gorges impressionnantes. Le niveau technique de cette randonnée est important. Informez-vous également sur les conditions météorologiques avant de partir. Les débits peuvent être forts en cas de pluie, il existe également des barrages en amont de la rivière qui peuvent être dangereux.

Étape 1 : Depuis le hameau de la Garde-Guérin, passez devant la Tour (vue panoramique au sommet) puis dirigez vous à gauche vers la sortie du village. Empruntez le chemin direction Le Mont pendant 1 kilomètres. Vous passez 2 très jolies Croix. Au premier carrefour, emprunter le chemin qui part à gauche et descend vers les gorges du Chassezac. Poursuivre sur ce chemin en lacets pendant 1,5 km environ. Attention, chemin très raide et difficile ! Vous arrivez sur la rivière Chassezac. Traversez-là.

Les gorges du Chassezac en LozèreCroix sur les chemins entre Chassezac et Garde-Guérin
« Les gorges du Chassezac en Lozère »

Étape 2 : Remontez ensuite sur le sentier parfois un peu effacé à travers la forêt. Le chemin est raide, en lacets. Il y a « plusieurs » sentiers, tous débouchent en haut près du très joli hameau de la Chalmette. Faites une pause et profitez des panoramas sur la Garde-Guérin en face et le Mont-Lozère. À La Chalmette retrouvez le marquage du GRP (Jaune et Rouge) et partez à gauche en direciton du Roure. Poursuivez sur ce sentier jusqu’au hameau.

Étape 3 : Dans le hameau, près des dernières maisons dans le virage en épingle, quittez le GR/GRP pour prendre un sentier à gauche. Celui-ci fait plusieurs lacets pour redescendre dans la forêt vers le Chassezac. Traversez à nouveau la rivière (faites très attention au débit/courant…). Remontez par le sentier en face assez marqué à travers les arbres, celui-ci monte en lacets également parfois assez durement. Faites-vous confiance ! Vous débouchez ensuite sur l’ancienne route désormais voie verte. VOus n’avez plus qu’à suivre la voie verte en partant à gauche puis la direction de la Garde-Guérin.

 

Les dénivelés du parcours



Carte interactive de Garde-Guérin et gorges du Chassezac

Légende de la carte :

------ La Garde-Guérin et le Chassezac - environ 8.07 km    Départ et arrivée de la randonnée.
Gares SNCF
Villes et villages
Point non identifié

Commentaires

Aucun commentaire publié actuellement.

Ajouter un commentaire :


Top
Sommaire
Map
Comment
Share