^
  >  Randonner   >  Rando journées   >  Rochers de Trenze et Gourdouze, randonnée Mont-Lozère
randonneur observant le panorama depuis le rocher de Trenze en Lozère

Ils me narguaient depuis déjà de nombreuses années. Les Rochers de Trenze forment une barre rocheuse immanquable lorsque vous arrivez par la route depuis le Pont-de-Montvert, le Collet-de-Dèze ou Génolhac. Au-dessus du Vialas, sur les contreforts du Mont Lozère, découvrez cette randonnée aux panoramas exceptionnels. 

C’est une barre rocheuse que l’on ne peut pas louper, surtout lorsque l’on vient du Pont-de-Montvert vers Génolhac. Sur la partie sud du Mont Lozère, l’eau et l’érosion ont façonné un fabuleux paysage de carte postale. Une falaise digne de la côte s’étend au-dessus du hameau du Vialas : les rochers de Trenze. 

Il existe presque autant de façon d’arriver à pied ici que de rochers qui composent cette incroyable prouesse géologique. Je vous présente peut-être l’une des plus difficiles et sportives, mais aussi celle qui vous fait toucher à tous les bonheurs du Lozère. 

En partant du Vialas, vous suivez le ruisseau de Gourdouze jusqu’au hameau éponyme. Ancien prieuré, ces quelques maisons éparses en pierre sont désormais propriété du Parc National des Cévennes. Entre mai et octobre, les ovins et bovins viennent entretenir et nettoyer les landes alentours. Prudence sur les chemins à cette époque pour ne pas effrayer les bêtes et ne pas brusquer les chiens. 

Une fois la montée rude et sèche réalisée, ce sont une succession de décors de genêts, de blocs de granites, de petites maisons de pierre et de panoramas splendide sur le sud de la Lozère, le Gard, l’Ardèche lointaine et l’immensité des Cévennes. Une randonnée « pur bonheur ». 

P.S. : je propose une petit boucle supplémentaire au départ du hameau de Gourdouze que nous avons pu réaliser. Prudence là-aussi les sentiers ne sont pas balisés et parfois en zone d’estive et impraticables. Prenez une carte, et improvisez sur le moment, n’hésitez pas aussi à vous rapprocher du PN des Cévennes et des bergers. 

Informations pratiques

Note globale 90%
Difficulté 80%
Panoramas 95%
Patrimoine 80%
Faune et flore 65%

 

Durée : 6h30

Longueur : 18 km

D+ :  990m

Balisage : GR et PR

Point de départ : Le Vialas (48) 

 
Information : Cet itinéraire est réalisable dans les 2 sens ! Litinéraire suit le PR « Sentier de Gourdouze » (balisage vert) aménagé par la commune du Vialas. Nous avons ajouté une petite boucle de 6 km hors sentiers balisés pour les plus courageux (à partir du hameau de Gourdouze) Découvrez l’itinéraire ici 

Étape 1 : Depuis l’église, descendez la rue haute puis tournez la première impasse à droite (rue du Mas Galibert). Empruntez cette impasse, vous êtes sur la Calade de Gourdouze. Suivez cette sente qui sélève au-dessus du hameau. Elle coupe par deux fois la petite route de Libourette, en faisant quelques épingles. Poursuivez sur ce sentier qui monte avec un fort pourcentage pour s’extirper de la châtaigneraie. Vous laissez plusieurs petits sentiers pour suivre le balisage vert jusqu’à la route des Plos. Empruntez cette route pendant 250 mètres en partant vers la droite. Bien en amont du hameau, il y a un sentier qui part à gauche en dalles de granit (balisage vert) : empruntez-le. Vous vous retrouvez dans un paysage caractéristique du Mont Lozère : blocs de granit, landes de bruyères et genêts, ruisseaux et bassines d’eau par endroit. Merveilleux. Vous suivez toujours le balisage vert pour atteindre le hameau de Gourdouze. 

Étape 1BIS : Pour les randonneurs avertis et courageux, au hameau de Bourdouze vous pouvez faire une randonnée de 6 kilomètres en direction du rocher de Peyralte. Pour cela, empruntez le GR68 vers la gauche, passez un virage à angle-droit et, face à une croix, prenez une sente vers la droite en quittant le GR. Suivez cette sente qui monte et fait un U autour d’une petite vallée et d’un ruisseau. Le sentier redescend de l’autre côté, retrouve le GR68. Remontez le GR 68 par la piste juqu’à retourner à Gourdouze. 
 
Étape 2 : À Gourdouze, suivez maintenant le GR 68 (balisage blanc et rouge) et le PR vert en direction du nord. Marchez sur le GR 68 pendant 1,5 km. À un carrefour en croix, délaissez maintenant le GR pour continuer à droite sur le PR vert le long de la ligne de crète. Vous êtes ici dans la partie la plus impressionnante du parcours, le long des fameux Rochers de Trenze qui tiennent parfois en équilibre. Soyez très prudents, suivez le sentier, marchez lentement notamment dans la descente qui arrive. Il n’y aucune difficulté pour se repérer, suivez simplement le sentier qui longe la crète et le vide, le village du Vialas sur votre droite. Vous descendez rapidement ensuite vers le Col de Montclar et quelques cairns et tas de pierre (vous passez dans la partie ouest du col). 
 
Étape 3 : Toujours en suivant le balisage vert, tournez à droite au carrefour en T juste après la grande descente et le col de Montclar. Vous êtes sur un chemin Muletier dallé qui surplombe par la suite le hameau de Nojalet. Vous retrouvez une route. Prenez la route par la droite. Un premier virage en épingle, continuez ensuite tout droit. Au second virage en épingle, laissez la route de Nojalet partir en face et tournez complètement à droite en descendant et en suviant la route principale d’Hortals. À la troisième épingle, laissez la route principale et prenez en face, dans une impasse qui devient sentier. Il descend vers la route départementale D37. Suivez la route en partant à droite jusqu’à retrouver le Vialas et l’église. 

Idées de randonnées autour dU VIALAS